Rechercher

Shimon Peres rencontre le Premier ministre français Manuel Valls

L'ancien président israélien a affirmé qu' "il ne peut y avoir aucun compromis" dans la lutte contre le terrorisme

L'ancien président Shimon Peres et le Premier ministre français Manuel Valls à Matignon le 24 mars 2016 à Paris, en France (Crédit : Erez Lichtfeld)
L'ancien président Shimon Peres et le Premier ministre français Manuel Valls à Matignon le 24 mars 2016 à Paris, en France (Crédit : Erez Lichtfeld)

L’ancien président, Shimon Peres, qui est arrivé hier à Paris, a rencontré le Premier ministre français Manuel Valls pour discuter de la vague actuelle de terrorisme.

Peres a commencé son discours en exprimant sa tristesse et en présentant ses condoléances à l’Europe pour la récente vague d’attaques terroristes violentes : « je comprends la profondeur de votre douleur dans cette lutte, il ne peut y avoir aucun compromis et nous devons lutter efficacement et professionnellement afin d’éradiquer la tentative des terroristes d’intimider l’Europe ».

Peres a remercié le Premier ministre français pour son travail pour mettre fin à l’antisémitisme en France.

« Je tiens à vous remercier pour avoir prêté votre voix contre la vague de terreur et les cris de haine. Comme la France, Israël est toujours aux prises avec la guerre contre le terrorisme. La seule façon dont nous pouvons le vaincre est en unissant le monde et toutes ses religions. Les relations entre Israël et la France sont forts et je ne doute pas que cette amitié continuera à se renforcer à l’avenir. Nous travaillons pour coopérer dans les domaines de la sécurité, la science, l’économie et la lutte contre le terrorisme, et nous chérissons notre profonde amitié entre les deux pays ».

Peres a proposé de l’aide à la France dans la guerre contre le terrorisme.

« Malheureusement, Israël a de nombreuses années d’expérience dans la lutte contre le terrorisme et nous sommes déterminés à le combattre. Israël est prêt à fournir une assistance en prêtant son expérience et ses capacités technologiques dans cette importante lutte ».

Le Premier ministre français Manuel Valls a souligné sa volonté de se tenir aux côtés d’Israël dans la guerre contre l’antisémitisme et le terrorisme.

« Mon vieil ami, je vous remercie d’être venu pour visiter Paris, en particulier en ces moments difficiles. La promotion de la paix entre Israël et les Palestiniens est aussi importante aujourd’hui que jamais auparavant. la France se tient aux côtés d’Israël et honore la bonne amitié entre nos deux pays ».

Le Premier ministre français a réitéré son engagement pour lutter contre le terrorisme et toutes les formes d’antisémitisme. La lutte contre le terrorisme et l’antisémitisme est une lutte globale. Nous devons tous nous unir pour soutenir cette lutte ».

Demain à 12h00, Shimon Peres participera à un cérémonie pour célébrer la signature d’un accord de coopération entre le Centre Peres pour la Paix et l’UNESCO où il recevra également une reconnaissance internationale pour son travail de promotion de la paix et du dialogue. Cet événement constitue une étape sans précédent pour une institution internationale dans la reconnaissance de l’héritage du neuvième président Shimon Peres.

A 18h30, Peres rencontrera le Président français François Hollande à l’Elysée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...