Shlomo Karhi absent de la prestation de serment à la Knesset
Rechercher

Shlomo Karhi absent de la prestation de serment à la Knesset

L'élu Likud boycottera Rivlin à la prestation de serment à la Knesset : "Ceux qui boycottent le Premier ministre d'Israël piétinent la démocratie"

Shlomo Karhi, député du Likud, à la Knesset le 29 avril 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
Shlomo Karhi, député du Likud, à la Knesset le 29 avril 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Shlomo Karhi, député du Likud, a déclaré qu’il ne participerait pas au discours d’ouverture du président Reuven Rivlin lors de la cérémonie de prestation de serment à la Knesset cet après-midi.

Karhi, dans un tweet, a déclaré : « Ceux qui boycottent le Premier ministre d’Israël – qui est le candidat qui a reçu le plus de recommandations [pour le poste de Premier ministre] – rabaissent la cérémonie d’attribution du mandat pour former un gouvernement et piétinent la démocratie et les votes de deux millions d’électeurs, ne sont pas dignes de figurer à la Knesset. »

Il semblerait qu’il s’agisse d’une référence à la décision de Rivlin de ne pas inviter Netanyahu à l’annonce faite plus tôt dans la journée, au cours de laquelle il a donné au leader du Likud la première chance de tenter de former un gouvernement.

Au cours du discours, le président a indiqué qu’il le faisait à contrecœur, à la fois parce qu’aucun chef de parti ne semblait avoir suffisamment de soutien pour réussir à rassembler une coalition gouvernementale et parce qu’il avait des réserves « morales et éthiques » étant donné que Netanyahu est en procès pour corruption.

Réagissant à la décision du président de charger Benjamin Netanyahu de former un gouvernement, le chef de Yesh Atid Yair Lapid a admis que Reuven Rivlin avait les mains liées.

Mais dans le même temps, il a ajouté sur Twitter que « c’est un signe de honte qui fait tache sur Israël et jette une ombre embarrassante sur notre statut d’État respectueux de la loi. »

Le chef de Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, parle aux Israéliens sur la place Dizengoff de Tel Aviv, le 23 mars 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le leader d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a lui accusé Netanyahu de tenter de « soudoyer » des membres de son parti de droite pour qu’ils rejoignent son gouvernement.

« Netanyahu essaie de corrompre les députés de Yisrael Beytenu pour qu’ils passent dans son camp. C’est de la corruption », a déclaré M. Liberman lors d’une réunion de faction à la Knesset.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...