Shuva Malka, la victime d’Afula, toujours dans un « état grave mais stable »
Rechercher

Shuva Malka, la victime d’Afula, toujours dans un « état grave mais stable »

Malka est prise en charge au centre médical HaEmek après avoir subi une intervention. La détention de l'attaquant au couteau de Cisjordanie devrait être prolongée

Michal, à gauche, et Gabriel Malka, les parents de Shuva Malka, 18 ans, poignardée lors d'un attentat terroriste présumé et hospitalisée dans un état grave dans la ville d'Afula, dans le nord du pays, le 11 juin 2018 (Capture d'écran)
Michal, à gauche, et Gabriel Malka, les parents de Shuva Malka, 18 ans, poignardée lors d'un attentat terroriste présumé et hospitalisée dans un état grave dans la ville d'Afula, dans le nord du pays, le 11 juin 2018 (Capture d'écran)

Shuva Malka, la jeune femme de 18 ans qui a été poignardée et grièvement blessée lundi dans la ville d’Afula, dans le nord du pays, lors d’un attentat terroriste, reste dans un « état grave mais stable », a annoncé le centre médical HaEmek d’Afula, mardi.

L’hôpital a précisé que Malka se trouvait au sein de l’unité de soins intensifs après une intervention chirurgicale subie immédiatement après l’attaque.

La détention du terroriste – un Palestinien âgé d’une vingtaine d’années et originaire de Jénine, une ville du nord de la Cisjordanie – devrait être prolongée mardi devant la cour des magistrats de Nazareth, a fait savoir la police dans un communiqué.

Le suspect, qui avait initialement fui et qui a été appréhendé après une courte chasse à l’homme, ne se rendra pas à l’audience. Il se trouve également à l’hôpital après que les policiers lui ont tiré une balle dans la jambe parce qu’il refusait les appels à s’arrêter.

La police a indiqué lundi qu’elle enquêtait encore sur les mobiles de cette attaque au couteau mais qu’elle partait du principe qu’il s’agissait d’un attentat terroriste.

« La principale ligne d’enquête est qu’il s’agit d’un attentat terroriste mais l’enquête continue afin d’exclure d’autres mobiles », a déclaré le porte-parole de la police lundi.

Plus tard dans la journée, les médias en hébreu ont fait savoir pour leur part que la police se rapprochait d’un mobile de type nationaliste.

Shuva Malka, originaire de la ville de Migdal Haemek dans le nord du pays, se rendait à un contrôle d’inscription de citoyenneté lorsque le terroriste s’est approché, a raconté sa mère, Michal, à la chaîne Hadashot lundi soir.

Michal Malka a expliqué que sa famille attendait dorénavant une réponse « sans ambiguïté » de la part du gouvernement pour garantir que les enfants puissent évoluer dans les rues en toute sécurité.

Qualifiant la survie de sa fille de « miracle », elle a appelé la population à prier pour son rétablissement total.

Peu avant midi, la jeune femme avait été poignardée dans une rue et elle s’était effondrée devant un café, a déclaré la police.

Les services d’urgence sur les lieux d’un attaque au couteau dans la ville d’Afula, le 11 juin 2018. (Crédit : Magen David Adom)

« Quand nous sommes arrivés sur les lieux, c’était le chaos total. Une jeune femme de 18 ans était assise sur une chaise, devant un magasin. Elle était consciente et présentait de nombreux coups de couteau au niveau du torse », avait déclaré l’un des secouristes qui l’avait prise en charge.

Elle a été transportée à l’hôpital Haemek dans un état grave, selon Magen David Adom.

Le suspect palestinien, qui serait originaire de la ville de Jénine, en Cisjordanie, était en Israël sans autorisation, a noté la police.

Des vidéos de l’arrestation du terroriste ont été rapidement publiées par les passants sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...