Sia a oublié d’être ‘alive’ sur la scène de Tel Aviv
Rechercher

Sia a oublié d’être ‘alive’ sur la scène de Tel Aviv

La chanteuse australienne s'est reposée sur des enregistrements pour son concert qui a duré à peine 1 heure, selon des fans déçus

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Les fans de Sia étaient en colère et déçus par la performance de la chanteuse australienne jeudi dernier, le 11 août, à Tel-Aviv, et ils ont décidé de mener une action en justice.

Un groupe de fans a déposé une plainte contre Sia et Tandi Productions – le groupe de promotion qui l’a amenée en Israël – et aurait demandé que la somme de près de 8 millions shekels soit donnée à tous les détenteurs de billets du concert.

Le spectacle était court – juste un peu plus d’une heure – et comprenait une musique de fond qui était enregistrée, et donc pas en direct. Des clips vidéo d’archives de ses anciens spectacles ont été diffusés sur les écrans plutôt qu’une retransmission de ce qui se passait sur scène.

« Nous nous sommes sentis trompés », a déclaré Or Hirshfeld, l’un des fans qui a payé près de 100 dollars pour assister au spectacle. « Le spectacle était une imitation d’une émission enregistrée et comprenait des acteurs et des danseurs qui n’ont jamais mis les pieds en Israël ».

3A Productions, la société qui a produit le concert, est d’accord avec la description de Hirshfeld du concert.

« La gestion d’un artiste est un travail difficile, surtout quand il s’agit une diva », a déclaré un porte-parole de l’entreprise, qui a blâmé le promoteur Ilan Elkayam et sa compagnie, Tandi Productions.

« Tandi est une jeune entreprise et les débutants peuvent faire ce genre d’erreurs, mais nous avons été vraiment surpris car Ilan Elkayam a une expérience cohérente dans ce secteur ».

Selon Hirshfeld, il a soupçonné que Sia ne chantait pas parce que sa voix semblait être « trop parfaite ». Il y avait aussi un délai entre la chanson et le mouvement de ses lèvres.

« Cela sonnait exactement comme ce que vous entendez sur YouTube ou à la radio », a-t-il expliqué.

Il n’y avait aussi pas de nouvelles chansons interprétées par Sia, ou des modifications apportées à ses plus grands hits, comme les chanteurs ont tendance à le faire lors d’une tournée.

Ce fut une déception pour les fans, a dénoncé Hirshfeld, qui s’attendent à ce que les artistes parlent à son auditoire et jouer avec leur propre musique pour créer un son différent et unique.

« Il n’y avait aucun lien avec le public ni aucune énergie sur scène », a-t-il déploré. « Elle se tenait là pendant toute la performance, à l’arrière de la scène et n’a pas dit autre chose que ‘merci’ quand le spectacle était terminé ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...