So French So Food ouvre sa 6e édition en Israël
Rechercher

So French So Food ouvre sa 6e édition en Israël

Emmenés par le chef cuisinier de l'Elysée, Guillaume Gomez, 17 chefs, tous issus d’Île de France cuisineront du 5 au 8 février dans de grands établissements israéliens

Lors de l'édition 2017, le chef français Laurent Delarbre (au centre) aide à préparer un menu casher, sous la supervision d'un rabbin (à gauche), lors de la semaine consacrée à la cuisine française, "So French, so Food au restaurant "La Vache sur le toit"", le 8 février 2017 à Jérusalem (Crédit : AFP PHOTO / THOMAS COEX)
Lors de l'édition 2017, le chef français Laurent Delarbre (au centre) aide à préparer un menu casher, sous la supervision d'un rabbin (à gauche), lors de la semaine consacrée à la cuisine française, "So French, so Food au restaurant "La Vache sur le toit"", le 8 février 2017 à Jérusalem (Crédit : AFP PHOTO / THOMAS COEX)

La sixième édition de la semaine de la gastronomie française en Israël « So French So Food », placée sous le patronage de la région Paris Île-de-France, se déroulera du 5 au 8 février dans les villes de Tel Aviv, Haïfa, Jérusalem, Beer Sheva, Zikhon Yaakov, Nazareth et Tibériade. Et le programme est chargé.

« 17 chefs français, dont un maître-pâtissier, dirigée cette année encore par Guillaume Gomez, chef du palais de l’Elysée et président de l’Association des Cuisiniers de la République française, tous originaires de la région Paris Île-de-France, prépareront des menus gastronomiques d’exception qui permettront aux gourmets israéliens de découvrir ou de redécouvrir la cuisine française, et en particulier les goûts et les saveurs de la région Paris Île-de-France, » indique le site de l’organisation.

A l’occasion de So French So Food seront organisées également des master class professionnelles et publiques, conférences, dégustations, ateliers d’information sur les écoles d’arts culinaires et d’hôtellerie-restauration en France ainsi que des ateliers de cuisine avec deux associations caritatives.

« Cette année, explique l’ambassadrice de France en Israël [Hélène Le Gal] nous avons souhaité mettre en lumière le travail des associations Beit Dror, qui soutient les adolescents et les adolescentes de la communauté LGBT, et Saleet, qui aide des femmes à sortir du cercle de la prostitution et à se réinsérer dans la société ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...