Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Syrie: au moins 11 soldats tués lors d’une attaque jihadiste (ONG)

L'attaque, qui n'a pas été mentionnée par les médias officiels syriens, a eu lieu en réponse à des frappes russes mortelles jeudi sur la région de Jesr el-Choughour près d'Idleb

Des combattants du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham (HTS), dirigé par d'anciens membres de la franchise syrienne d'Al-Qaida disparue, lors d'un exercice de combat dans la province d'Idleb détenue par les rebelles, au nord-ouest de la Syrie, le 16 août 2023. (Crédit : OMAR HAJ KADOUR / AFP)
Des combattants du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham (HTS), dirigé par d'anciens membres de la franchise syrienne d'Al-Qaida disparue, lors d'un exercice de combat dans la province d'Idleb détenue par les rebelles, au nord-ouest de la Syrie, le 16 août 2023. (Crédit : OMAR HAJ KADOUR / AFP)

Au moins onze soldats syriens ont été tués samedi et 20 autres blessés lors d’une attaque d’envergure menée par deux groupes jihadistes dans le nord-ouest du pays, a indiqué une ONG.

L’attaque, qui n’a pas été mentionnée par les médias officiels syriens, intervient en réponse à des frappes russes mortelles jeudi sur la région de Jesr el-Choughour près d’Idleb, où de nombreux combattants du Parti islamique du Turkestan (TIP) sont présents, selon l’OSDH.

« Onze soldats syriens ont été tués et 20 autres blessés lorsque des combattants du groupe Ansar al-Tawhid et du TIP ont fait exploser des tunnels qu’ils avaient creusés en dessous de positions de l’armée, et mené un assaut simultané depuis d’autres tunnels dans le sud d’Idleb », a indiqué à l’AFP le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

« Deux jihadistes se sont donnés la mort dans la double opération tandis que des affrontements violents sont toujours en cours, ce qui devrait faire grimper le bilan des victimes », a précisé l’ONG, basée au Royaume-Uni et qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Les membres du TIP, majoritairement issus de la minorité musulmane ouïghoure de Chine, se sont rendus en Syrie après 2011 pour aider les formations jihadistes, notamment Hayat Tahrir al-Cham (HTS), dominé par l’ex-branche locale d’Al-Qaïda.

Un combattant du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham (HTS), dirigé par d’anciens membres de la franchise syrienne d’ Al-Qaida disparue, lors d’un exercice de combat dans la province d’Idlib détenue par les rebelles, au nord-ouest de la Syrie, le 16 août 2023. (Crédit : OMAR HAJ KADOUR / AFP)

Deux enfants tués

En fin d’après-midi, deux enfants, une fille et son frère ont été tués et cinq autres civils blessés par des bombardements russes et du régime à Kansafra, dans la région de Jabal al-Zawiya, au sud d’Idleb, selon les Casques Blancs, des secouristes qui opèrent en zones rebelles.

Les corps des deux enfants ont été inhumés plus tard par leur famille, selon un photographe de l’AFP sur place.

L’armée syrienne est soutenue par l’aviation russe qui bombarde la région de Jabal al-Zawiya, a annoncé l’OSDH.

Avec le soutien de Moscou et Téhéran, le régime syrien a reconquis la plupart des territoires perdus au début de la guerre, déclenchée en 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie.

La dernière poche d’opposition armée comprend une grande partie de la province d’Idleb ainsi que des territoires limitrophes des provinces d’Alep, Hama et Lattaquié.

Vendredi, sept combattants de HTS, principal groupe jihadiste actif dans ces territoires, ont été tués par les forces prorégime, selon l’OSDH.

Ces dernières semaines, la région a connu une intensification des bombardements, notamment par l’aviation russe, en réponse aux attaques menées par HTS, parfois à l’aide de drones, contre les zones contrôlées par l’armée syrienne dans le nord-ouest, selon l’OSDH.

La région d’Idleb est soumise à un cessez-le-feu négocié par la Russie et la Turquie après une offensive du régime en mars 2020. Il est globalement respecté, malgré des violations répétées.

La guerre en Syrie a fait plus d’un demi-million de morts et déplacé plusieurs millions de personnes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.