Syrie : Un hélicoptère de Tsahal frappe un site près de la frontière, un blessé
Rechercher

Syrie : Un hélicoptère de Tsahal frappe un site près de la frontière, un blessé

Un groupe d'opposition a déclaré que la personne blessée travaillait pour le groupe terroriste Hezbollah sur le Golan syrien

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Un hélicoptère Apache israélien vole lors d'un spectacle aérien à l'occasion d'une cérémonie de remise de diplômes aux soldats ayant suivi le cours de pilotage de l'IAF, sur la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev, le 29 décembre 2016.(Miriam Alster/Flash90)
Illustration : Un hélicoptère Apache israélien vole lors d'un spectacle aérien à l'occasion d'une cérémonie de remise de diplômes aux soldats ayant suivi le cours de pilotage de l'IAF, sur la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev, le 29 décembre 2016.(Miriam Alster/Flash90)

Un hélicoptère israélien a bombardé un site présumé du Hezbollah sur le plateau du Golan du côté syrien, blessant une personne, lors d’une rare frappe diurne lundi, selon des sources syriennes.

L’armée israélienne a refusé de commenter le sujet.

Selon le média d’État syrien SANA, l’hélicoptère israélien a frappé une cible près de la ville de Khader, une zone connue pour être profondément liée au régime du dictateur syrien Bashar el-Assad et à ses alliés, l’Iran et le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, qui, selon Israël, maintiennent tous deux une présence sur le Golan.

L’homme qui a été blessé dans la frappe a été identifié dans les médias syriens comme étant Tahir Mahmoud, un résident de Khader. SANA a déclaré qu’il s’agissait d’un civil, bien que des photographies partagées sur les médias sociaux le montrent en tenue militaire, portant un fusil.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, un groupe lié à l’opposition syrienne, Mahmoud travaillait pour le compte du Hezbollah, qui maintient des bases d’opérations près de la frontière avec Israël et a mené et tenté un certain nombre d’attaques contre les troupes israéliennes depuis cette région au fil des ans.

Les frappes de jour par Israël sont très inhabituelles et ne sont généralement menées que pour prévenir des attaques imminentes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...