Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

« Tatami » et « Vanishing Soldier » en lice pour les Oscars européens

Le drame israélo-iranien réalisé par Guy Nattiv est en lice pour les European Film Awards, aux côtés du film de Dani Rosenberg sur un déserteur victime d'une tentative d'enlèvement

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Extrait de « Tatami », toute première coproduction irano-israélienne, de Guy Nattiv, réalisateur de « Golda », et de Zar Amir Ebrahimi, réalisatrice d'origine iranienne, qui sera présenté en avant-première à la Mostra de Venise en septembre 2023 (Crédit : Service de Relations Publiques)
Extrait de « Tatami », toute première coproduction irano-israélienne, de Guy Nattiv, réalisateur de « Golda », et de Zar Amir Ebrahimi, réalisatrice d'origine iranienne, qui sera présenté en avant-première à la Mostra de Venise en septembre 2023 (Crédit : Service de Relations Publiques)

« Tatami, le dernier film du réalisateur oscarisé Guy Nattiv sur les athlètes féminines iraniennes, a été ajouté à la liste des 40 longs métrages en lice pour les European Film Awards (EFA) 2023, qui s’apparentent aux Oscars américains.

« The Vanishing Soldier », le film de Dani Rosenberg nominé pour le meilleur film aux Ophir en Israël, figure également sur la liste des films sélectionnés pour les EFA.

Le film de Rosenberg raconte l’histoire d’un soldat qui déserte pour rejoindre sa petite amie à Tel Aviv, mais qui découvre que l’armée pense qu’il a été kidnappé au cours d’une bataille.

Les nominations officielles des EFA seront dévoilées le 7 novembre, et la cérémonie de remise des prix aura lieu le 9 décembre à Berlin.

« Tatami » est également inscrit à la 36e édition du Festival international du film de Tokyo (TIFF), qui se déroulera du 23 octobre au 1er novembre.

« Tatami », qui désigne le tapis japonais traditionnel utilisé lors des combats de judo, retrace une nuit dans la vie de la judoka Leila Hosseini (interprétée par la Chilienne iranienne Arienne Mandi) et de son entraîneure Maryam Ghanbari (Zar Amir Ebrahimi).

Le film a été tourné à l’automne 2022 à Tbilissi, en Géorgie, choisie pour sa proximité avec l’Iran et Israël. Ebrahimi, qui a remporté le prix de la meilleure actrice à Cannes en 2022 pour son rôle dans « Holy Spider », a co-réalisé « Tatami » avec Nattiv, ce qui en fait le premier long-métrage co-réalisé par des réalisateurs iraniens et israéliens.

Lors de la Mostra de Venise, début septembre, « Tatami » a été ovationné et a été vendu à ce jour dans huit pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.