Rechercher

Tel Aviv accueille l’hôtel David Kempinski, dernier-né du groupe de luxe

Cet hôtel de 34 étages propose 250 chambres, dont 43 suites et il proposera aussi les services de ses emblématiques concierges personnels en rouge

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le nouvel hôtel  David Kempinski à Tel Aviv qui surplombe la méditerranée et qui ouvrira ses portes en avril 2022. (Autorisation : Kempinski)
Le nouvel hôtel David Kempinski à Tel Aviv qui surplombe la méditerranée et qui ouvrira ses portes en avril 2022. (Autorisation : Kempinski)

Tel Aviv s’enorgueillit dorénavant d’accueillir sa branche du groupe européen Kempinski, spécialiste de l’hôtellerie de luxe, avec l’ouverture de l’hôtel David Kempinski rue Hayarkon, dans un bâtiment qui surplombe la plage.

C’est la 80e enseigne ouverte par ce groupe célèbre, et il propose 250 chambres sur quatre étages, avec 43 suites dont 14 sont uniques. Il a fallu huit ans pour construire l’établissement.

Le style de l’hôtel de Tel Aviv est classique moderne avec des verrières massives, qui partent du sol jusqu’au plafond, dans toutes les pièces. Objectif : faire entrer l’air marin et profiter d’une vue exceptionnelle.

Guy Klaiman, directeur de l’hôtel qui a été le directeur d’hôtels Hilton dans le monde entier pendant 23 ans – il a notamment été à la tête du Waldorf Astoria à Jérusalem – fait remarquer la sélection attentive des employés qui travailleront au David Kempinski, avec notamment de nouveaux immigrants venus de 18 pays.

Des efforts rigoureux ont été livrés pour trouver un personnel expérimenté et à même de répondre aux exigences du groupe Kempinski qui existe depuis 120 ans, dit Klaiman.

« Nous voulons qu’ils fassent partie de cet hôtel et nous voulons créer un deuxième foyer, ici, pour nos clients », explique-t-il.

Les espaces sont généreux et les prix élevés pour cette tour de luxe qui surplombe la promenade de Tel Aviv, en particulier en ce qui concerne les suites. Une suite Panorama de 76 mètres-carrés, au 24e et au 25e étage, coûte 10 500 shekels la nuit, tandis que la Suite méditerranéenne, au 19e et au 21e étage, coûte 13 000 shekels la nuitée.

L’hôtel David Kempinski à Tel Aviv, remarquable pour ses grandes chambres et pour ses verrières. (Autorisation : Sivan Askayo)

Une chambre supérieure commence à 1 900 shekels la nuit, une chambre Grand Luxe coûte 2 400 shekels et une Grand Luxe ouvrant sur le front de mer coûte 2 500 shekels par nuit.

Les chambres situées au 22e étage comprennent leurs propres réceptions pour l’arrivée et le départ des clients et leurs propres concierges, et elles coûtent à partir de 2 900 shekels la nuit.

Comme dans tous les autres hôtels du groupe, le personnel compte des Dames et des Messieurs en Rouge – des employés vêtus de rouge des pieds à la tête qui occupent la fonction de concierge personnel, répondant à tous les désirs des clients et à toutes les nécessités.

Le chef de l’hôtel est Mor Cohen, qui dirige le Sereia Lounge & Restaurant et le Common Bar de l’hôtel en proposant un menu basé sur les viandes et qui met l’accent sur les whiskys Macallan à la réception de l’établissement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...