Rechercher

Tel Aviv : Rencontre avec l’écrivaine et avocate Isabelle Wekstein-Steg

Elle viendra présenter son ouvrage "C’était génial de vivre", co-écrit avec la cinéaste et écrivaine française Marceline Loridan-Ivans, survivante de la Shoah décédée en 2018

L’écrivaine et avocate Isabelle Wekstein-Steg présentera à l’Institut français de Tel Aviv (7, bd. Rothschild) le livre C’était génial de vivre le lundi 25 avril 2022 à 19h30. La rencontre sera animée par Roselyne Déry, attachée pour le livre à Institut, et suivie de la vente-signature du livre, en partenariat avec La librairie du Foyer.

Avec le réalisateur et scénariste David Teboul, elle a recueilli pour cet ouvrage le récit de la cinéaste et écrivaine française Marceline Loridan-Ivans, déportée à Auschwitz à l’âge de 15 ans et disparue en 2018 à l’âge de 90 ans.

Dans C’était génial de vivre (Les Arènes), publié en juin dernier, Marceline Loridan-Ivans pousse un cri en faveur de la vie, l’engagement, la joie et l’amour.

Elle y raconte sa furieuse envie de vivre, son amitié avec Simone Weil, son courage, son besoin indéfectible de liberté et sa quête, obstinée, de résilience.

« Rien ne peut m’empêcher d’être joyeuse. C’est la seule chose qui m’intéresse : être joyeuse. Il ne faut pas avoir peur de la vie. Il ne faut avoir peur de rien », dit-elle notamment.

Marceline Loridan-Ivens s’est fait connaître sur le tard, grâce à deux livres co-écrits avec la journaliste Judith Perrignon : le premier sur sa déportation – Et tu n’es pas revenu, paru chez Grasset en 2015, récompensé du Prix Jean-Jacques-Rousseau de la meilleure autobiographie, et le second sur l’amour après les camps – L’Amour d’après, publié chez Grasset en janvier 2018.

C’était génial de vivre constitue son dernier témoignage.

Il est nécessaire de s’inscrire par mail à la rencontre du 25 avril avec Isabelle Wekstein-Steg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...