Tel Aviv souhaite développer davantage ses liens avec le Vietnam
Rechercher

Tel Aviv souhaite développer davantage ses liens avec le Vietnam

Ron Huldai, maire de Tel Aviv, a rencontré ce 8 août Do Minh Hung, ambassadeur du Vietnam en Israël

Le président Reuven Rivlin, à gauche, avec son homologue vietnamien Tran Dai Quang, au palais présidentiel de Hanoi, le 20 mars 2017. (Crédit : Mark Neiman/GPO)
Le président Reuven Rivlin, à gauche, avec son homologue vietnamien Tran Dai Quang, au palais présidentiel de Hanoi, le 20 mars 2017. (Crédit : Mark Neiman/GPO)

Ron Huldai, maire de Tel Aviv, a rencontré ce 8 août Do Minh Hung, ambassadeur du Vietnam en Israël.

Lors de leur entretien, le responsable israélien a fait savoir que sa municipalité était prête à coopérer avec des localités vietnamiennes dans les domaines du tourisme, de l’investissement et des affaires, a rapporté l’agence vietnamienne de presse VNA.

Les deux hommes ont également échangé concernant l’innovation et les start-up et Huldai a félicité le Vietnam pour son récent fort développement socio-économique.

L’ambassadeur vietnamien a également fait savoir que son institution était prête à servir de passerelle pour soutenir des investissements entre les deux pays.

En 2015, Israël avait entamé une campagne diplomatique en Asie, visant principalement le Vietnam, afin de renforcer ses relations dans le continent.

L’an dernier, à l’occasion de la célébration du 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques (1993-2018) entre Israël et le Vietnam, l’ambassadeur du Vietnam en Israël d’alors, Cao Trân Quôc Hai, s’était réjoui lors d’une interview accordée à un reporter de l’agence VNA à Tel Aviv, rapportée par Le Courrier, des progrès de la coopération bilatérale.

« En matière d’économie, avait signalé le journal vietnamien en langue française, Israël est l’un des partenaires économiques de premier rang du Vietnam au Moyen-Orient, avec les échanges commerciaux annuels atteignant plus d’un milliard de dollars lors de ces trois dernières années. »

« Israël importe des produits vietnamiens tels que le téléphone, le café, la noix de cajou, les chaussures et le textile, qui occupent une part de marché importante en Israël. Et le Vietnam figure dans le top 3 des premiers fournisseurs de thon transformé dans ce pays. »

En mars dernier, un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm a révélé que le Vietnam – avec l’Inde et l’Azerbaïdjan – était l’un des principaux clients d’Israël en vente d’armements.

Lors de sa visite officielle au Vietnam en 2017, le président israélien Reuven Rivlin avait déclaré que la coopération entre « la technologie et le savoir-faire israéliens et la créativité et la productivité vietnamienne pouvait promouvoir […] la sécurité alimentaire, l’agriculture sophistiquée, la technologie de l’eau, l’éducation, les soins, le high-tech et la cybersécurité ».

Le chef de l’Etat comptait alors sur sa visite au Vietnam pour progresser sur la conclusion d’un traité de libre-échange entre les deux pays, mais aussi pour renforcer les relations bilatérales, en passant notamment par un accord sur la recherche et le développement industriels et dans les domaines des sciences et des technologies.

Selon l’ambassadeur Nadav Eshcar, les deux pays devraient poursuivre les négociations afin de parvenir prochainement à cet accord de libre-échange. Le diplomate avait également appelé les deux partenaires à intensifier les échanges commerciaux et touristiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...