Télétravail : Microsoft inaugure son gigantesque nouveau campus d’Herzliya
Rechercher

Télétravail : Microsoft inaugure son gigantesque nouveau campus d’Herzliya

Les bureaux du géant de l'informatique sont les plus "verts d'Israël"; l'entreprise embauche et attire de nouveaux employés en leur offrant des espaces de travail et de détente

Le nouveau campus de Microsoft à Herzliya, en Israël, inauguré en novembre 2020. (Amit Geron)
Le nouveau campus de Microsoft à Herzliya, en Israël, inauguré en novembre 2020. (Amit Geron)

En pleine pandémie du coronavirus et alors que le monde du travail se métamorphose et se transpose, pour tout ou partie au domicile des employés, des employés de Microsoft vont s’installer dans le nouveau campus de la firme technologique américaine de 46 000 mètres-carrés à Herzliya.

Les nouveaux bureaux accueilleront près de 2 000 personnes, notamment des équipes de vente, des développeurs, des ingénieurs, des chercheurs et des employés de M12, une filiale de capital-risque de Microsoft.

Le nouveau campus, dont le coût est estimé à 350 millions de shekels est un « vote de confiance dans le talent et l’économie du pays », affirme un communiqué diffusé par la firme américaine.

Ce nouveau campus est « un pas supplémentaire vers le renforcement du lien stratégique et de l’engagement de Microsoft sur le marché israélien », a dit Ronit Atad, directrice générale de Microsoft Israël dans un communiqué.

Le nouveau campus de Microsoft à Herzliya, Israël, inauguré en novembre 2020. (Amit Geron)

Microsoft a deux départements en Israël : Microsoft Israël, dirigé par Atad et sa branche de recherche et développement, dirigée par Michal Braverman-Blumenstyk.

L’entreprise emploie près de 2 300 personnes dans le pays, dont 2 000 en recherche et développement. Ils travaillent sur des projets de cybersécurité, d’intelligence artificielle, de big data, de centre de santé et de centres de développement à Herzliya, Tel Aviv, Haïfa et Nazareth. Près de 300 personnes travaillent dans la vente et le marketing.

Les activités de R&D de l’entreprise en Israël sont parmi les plus importantes du géant technologique mondial, avec celles de la Silicon Valley et de Boston, et ont été les premières en dehors des États-Unis. Microsoft a été l’un des pionniers dans l’établissement d’opérations de R&D en Israël en 1991.

Au début de l’année, Microsoft a déclaré qu’il créait un nouveau centre de données cloud, le premier en Israël, pour répondre aux besoins des clients locaux. Il devrait être opérationnel en 2021.

Michal Braverman-Blumenstyk de Microsoft. (Autorisation)

Après la pandémie, Microsoft, commencera à travailler sur un modèle hybride, a expliqué Braverman-Blumenstyk dans un entretien téléphonique. Les employés décideront combien de jours ils souhaitent venir au bureau et quand ils souhaitent télétravailler.

Elle a tout de même insisté sur le fait que venir au bureau « est très important », à la fois pour favoriser la créativité, mais aussi pour les interactions sociales. « La productivité n’est pas impactée par le télétravail », assure-t-elle. « Mais les humains sont des animaux sociaux » et ils ont besoin d’interagir pour « la joie de vivre, la créativité, le soutien ».

Les bureaux sont « les plus verts d’Israël », a-t-elle précisé. Ce sont les premiers locaux en Israël a être certifiés LEED V4 Gold, aussi bien pour son architecture intérieure qu’extérieure. Le LEED est un système nord-américain de standardisation de bâtiments à haute qualité environnementale.

Le campus a recours à des technologies vertes, dont beaucoup proviennent de l’écosystème des technologies propres du pays, notamment des systèmes d’extraction d’eau à partir de l’air, développés par la start-up israélienne WaterGen ; une technologie de détection des fuites mise au point par la firme israélienne Wint Water Intelligence et une plateforme GreenWall platform qui favorise la croissance de la végétation.

Le bâtiment utilise des technologies de filtration d’air à faible consommation d’énergie développées par enVerid Systems. Il dispose également de 800 mètres-carrés de panneaux photovoltaïques qui alimenteront le bâtiment en électricité.

Avec un jardin de 3 500 mètres-carrés et 8 000 mètres-carrés d’espace ouvert, « toutes les parties du centre ont été conçues pour soutenir l’innovation, la durabilité, l’accessibilité, la diversité, l’inclusion et le bien-être des employés », selon la déclaration.

Selon le classement annuel de Dun & Bradstreet publié le mois dernier, Microsoft est la meilleure entreprise de haute technologie pour laquelle travailler en Israël.

Le nouveau campus de Microsoft à Herzliya, Israël, inauguré en novembre 2020. (Amit Geron)

Le nouveau campus comprend également le Garage, un laboratoire d’innovation destiné à promouvoir les technologies de la sécurité de l’information, de la réalité augmentée et de l’intelligence artificielle. Il offrira aux employés un accès gratuit aux équipements pour créer des prototypes de leurs idées.

Le campus est construit avec des bandes et des panneaux tactiles à fort contraste et en braille pour les personnes malvoyantes. Il dispose également de systèmes audio spéciaux pour les malentendants.

Les postes de travail dans les bâtiments sont divisés en « quartiers », ce qui encourage le travail d’équipe et donne aux employés la possibilité de rencontrer des personnes extérieures à leur groupe. Une abondance de lumière naturelle, un mobilier ergonomique et une végétation naturelle sont intégrés dans les espaces intérieurs.

Le nouveau campus de Microsoft à Herzliya, Israël, inauguré en novembre 2020. (Amit Geron)

Pour que les employés se sentent bien dans un contexte de forte concurrence pour les meilleurs talents – il y a une pénurie de programmeurs et d’ingénieurs – le bâtiment dispose de deux salles de jeux, l’une pour les enfants et les adultes et l’autre pour les adultes, de salles de soins infirmiers, de balcons pour travailler, d’un terrain de basket-ball et de volley-ball, d’une salle de yoga, d’une salle de sport de 1 000 mètres-carrés, d’une salle de musique, d’un parc pour chiens et de 315 salles de réunion. Parmi les autres équipements, citons un service postal, une blanchisserie et un magasin de proximité.

Microsoft a continué à recruter alors même que la pandémie faisait rage en Israël et dans le monde, souligne Braverman-Blumenstyk. Le fait que certaines entreprises aient gelé les nouvelles embauches et licencié ou mis au chômage des employés pourrait avoir rendu le processus « un peu plus facile », dit-elle. Mais l’entreprise ne cherche toujours qu’à embaucher les meilleurs talents disponibles.

L’entreprise prévoit de continuer à augmenter ses effectifs localement, a-t-elle déclaré, et Microsoft recherche déjà plus d’espace de bureau dans des bâtiments proches du nouveau campus « pour continuer à se développer ».

Le service de restauration du chef Haim Cohen sera responsable des repas dans les six zones de restauration et les deux cafés, et proposera également la livraison de repas et des plats à emporter.

Pour les déplacements des employés, des vélos normaux ou pliants sont disponibles, ainsi qu’un emplacement de stationnement désigné qui comprend des points de recharge électrique. Il existe des places de stationnement prioritaires pour les voitures hybrides et les voitures de covoiturage.

« Parallèlement au lancement du nouveau campus, nous agrandissons nos centres de développement à Haïfa, Nazareth et Tel Aviv pour les rendre accessibles à tous », annonce Braverman-Blumenstyk.

Le nouveau campus a été conçu par le cabinet israélien Yashar Architects.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...