Rechercher

Tentative de transfert d’armes depuis le Liban déjouée par l’armée et la police

Les autorités ont saisi des dizaines d'armes après que des soldats israéliens ont détecté une activité suspecte à la frontière

Des armes saisies lors d'une tentative de les faire passer en contre-bande du Liban vers Israël, le 14 septembre 2019. (Police israélienne)
Des armes saisies lors d'une tentative de les faire passer en contre-bande du Liban vers Israël, le 14 septembre 2019. (Police israélienne)

La police et l’armée ont récemment empêché une grande quantité d’armes d’entrer en contrebande en Israël depuis le Liban, ont annoncé les autorités jeudi.

L’incident s’est produit le 14 septembre, quand des gardes en patrouille ont répété deux suspects à proximité de la frontière libanaise, à proximité de la ville de Metula.

Les unités qui ont été dépêchées sur place ont trouvé deux grands sacs remplis de 39 différentes armes à feu à l’intérieur.

La police et l’armée ont arrêté un autre suspect du côté israélien de la frontière. Originaire du village druze de Yarka, il serait venu récupérer les armes.

Le suspect a été placé en détention et l’enquête pour la tentative de transfert d’armes en contrebande est en cours, a déclaré la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...