Teva et IBM souhaitent utiliser l’Intelligence artificielle pour faire avancer la médecine
Rechercher

Teva et IBM souhaitent utiliser l’Intelligence artificielle pour faire avancer la médecine

Les deux sociétés ont annoncé qu’ils allaient étendre leur alliance en e-santé grâce au IBM Watson Health Cloud

Les bureaux de la société pharmaceutique israélienne Teva Pharmaceuticals, à Jérusalem, en octobre 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les bureaux de la société pharmaceutique israélienne Teva Pharmaceuticals, à Jérusalem, en octobre 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

IBM et Teva Pharmaceutical Industries Ltd., ont annoncé mercredi qu’ils élargiraient considérablement leur alliance mondiale déjà existante en e-santé en mettant l’accent sur deux domaines clés de la santé : la découverte de nouvelles options de soins et l’amélioration de la gestion des maladies chroniques.

Les deux projets seront dirigés via l’IBM Watson Health Cloud, ont précisé les deux sociétés dans un communiqué. L’IBM Watson Health Cloud est une plate-forme réunissant des données de santé qui est conçu pour aider les organisations de soins de santé à tirer des enseignements individualisés et d’obtenir une image plus complète des nombreux facteurs qui peuvent affecter la santé des gens sur la base de l’apprentissage machine.

Le partenariat élargi souligne la convergence accrue entre la découverte des médicaments et des traitements avec la découverte de l’informatique cognitif, qui vise à améliorer et mieux cibler les médicaments pour les patients, d’accroître l’efficacité et réduire les coûts.

Les compagnies ont déclaré que la coopération élargie permettrait une nouvelle collaboration de recherche de trois ans pour développer de nouvelles technologies qui aboutirait à une approche systématique pour aider à mieux exploiter les médicaments et à la découverte de nouvelles utilisations pour des médicaments existants, a précisé la déclaration conjointe.

Environ 30 % des approbations réglementaires de la FDA au cours des dernières années ont été accordés pour de nouvelles utilisations de médicaments et les vaccins déjà approuvés. L’approche du reciblage sur la découverte et le développement de médicaments vise à rationaliser le long processus coûteux pour mettre de nouvelles thérapies sur le marché, qui peuvent prendre à l’industrie jusqu’à 20 ans et coûte plus de 2,5 milliards de dollars.

Erez Vigodman, le président israélien et le PDG de Teva Pharmaceutical Industries (Crédit : Miriam Alster / FLASH90)
Erez Vigodman, le président israélien et le PDG de Teva Pharmaceutical Industries (Crédit : Miriam Alster / FLASH90)

Le but de la nouvelle collaboration entre Teva et IBM Research est de concevoir, construire et établir un processus systématique de re-ciblages des médicaments, potentiellement pour devenir un modèle d’utilisation dans l’industrie, ont expliqué les entreprises dans un communiqué.

Le processus combinera les connaissances humaines avec des algorithmes uniques d’apprentissage machine ainsi que des données du monde réel accessibles grâce au IBM Watson Health Cloud. La technologie IBM Watson Health Cloud sera appliquée « sur une grande échelle » dans le but de révéler des corrélations précédemment cachées entre une molécule de médicament et des problèmes de santé, selon le communiqué.

Teva et IBM ont également souligné que les maladies du système nerveux et respiratoires seront les premières cibles pour leur initiative sur la gestion de la maladie chronique, qui sera le premier projet à intégrer les données de The Weather Company d’IBM, une entreprise de prévision météorologique, dans leur analyse.

Les maladies chroniques représentent un fardeau mondial, à la fois pour les patients et pour les systèmes de soins de santé, selon le communiqué. Les maladies chroniques répandues, telles que l’asthme, qui selon les estimations, auraient un impact sur 400 millions de personnes dans le monde en 2025, reste non contrôlé chez de nombreux patients, malgré la disponibilité de médicaments dont l’efficacité ont été prouvés depuis des décennies.

Pour faire face à l’impact mondial des maladies chroniques, Teva et IBM ont affirmé qu’ils travaillaient ensemble sur une initiative visant à combiner les médicaments de Teva avec l’informatique cognitive d’IBM Watson, pour aider les patients, les professionnels de la santé et les payeurs à mieux comprendre et contrôler les maladies chroniques et à pister les traitements.

Watson d'IBM participe à l'émission américaine Jeopardy, le 11 janvier 2013 (Crédit : Autorisation IBM)
Watson d’IBM participe à l’émission américaine Jeopardy, le 11 janvier 2013 (Crédit : Autorisation IBM)

La collaboration sur la gestion des maladies chroniques combinera l’administration de médicaments et l’application de la technologie de cloud relié à plus de six milliards de points de données traités par Watson pour donner un aperçu, dont la toute première intégration de données de The Weather Company. En utilisant, les capacités du traitement cognitif de Watson et des algorithmes récemment développés, les données pourront ensuite être utilisées pour calculer le risque potentiel de problème de santé, comme une crise d’asthme, avec Teva délivrera ces informations directement aux professionnels de la santé et à leurs patients via une application ou une autre interface.

Yitzhak Peterburg, le président du conseil d’administration de Teva, a annoncé la nouvelle avec le président d’IBM président et le chef de la direction Ginni Rometty lors de la conférence de l’IBM’s World of Watson qui a eu lieu à Las Vegas cette semaine.

« Les produits de Teva atteignent 200 millions de personnes chaque jour avec le plus grand cabinet de médecine du monde. Nous avons la possibilité de conduire à un changement dans l’industrie pharmaceutique, innover en permanence pour répondre aux besoins changeants des consommateurs », a déclaré Peterburg dans la déclaration.

« En combinant les compétences de nos partenaires, tels que les capacités de calcul cognitif de Watson, l’expertise pharmaceutique de Teva, nous pouvons créer de nouvelles solutions et fournir une valeur réelle aux gens ».

« En travaillant ensemble, Teva et IBM créent une occasion sans précédent d’aider les médecins et les patients dans le monde entier de tenir la promesse de soins de santé personnalisés », a déclaré Deborah DiSanzo, la directrice générale d’IBM Watson Health.

« Les annonces d’IBM et de Teva d’aujourd’hui sont remarquables pour deux raisons. Tout d’abord, le travail d’IBM avec Teva s’étend du banc de recherche biopharmaceutique au cabinet médical individuel – ce qui souligne la puissance de l’informatique cognitive de Watson dans les sciences de la vie et de la santé. Deuxièmement, ce travail comprend la première intégration des données de The Weather Company avec le Watson Health Cloud, une étape importante et démontrable de la façon dont la définition des ‘données de santé’ évolue ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...