Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Tombeau de Joseph : heurts entre Palestiniens et Tsahal ; 7 arrestations nocturnes

L'armée a escorté des fidèles juifs sur le site de Naplouse alors que des émeutiers lançaient des explosifs et des bombes incendiaires et que des hommes armés ouvraient le feu

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des Palestiniens brûlent des pneus et bloquent les rues menant au Tombeau de Joseph, dans la ville de Naplouse en Cisjordanie, le 17 janvier 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Des Palestiniens brûlent des pneus et bloquent les rues menant au Tombeau de Joseph, dans la ville de Naplouse en Cisjordanie, le 17 janvier 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Plusieurs Palestiniens ont été blessés lors d’affrontements avec les troupes israéliennes, mardi soir et mercredi matin, alors que des pèlerins juifs pénétraient sur le site religieux du tombeau de Joseph, dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie.

Les Palestiniens ont lancé des explosifs, des cocktails Molotov et des pierres sur les troupes qui escortaient les pèlerins vers le site. Les troupes ont répondu avec des moyens de dispersion des émeutes, a déclaré l’armée israélienne.

« Les soldats ont également tiré sur des hommes armés qui leur ont tiré dessus », a ajouté l’armée.

Le groupe terroriste La Fosse aux Lions, basé à Naplouse, a déclaré dans un communiqué que ses membres étaient impliqués dans les tirs sur les troupes israéliennes.

Des images ont montré des Palestiniens lançant des bombes incendiaires sur un bulldozer blindé de l’armée qui plaçait des monticules de terre dans la zone pour bloquer la circulation avant le pèlerinage. Une autre vidéo montre un homme armé tirant un seul coup de feu en direction des troupes israéliennes.

L’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne, WAFA, a déclaré que plusieurs Palestiniens ont été blessés dans les affrontements, principalement par les gaz lacrymogènes déployés par les soldats.

Les Israéliens orthodoxes se rendent au Tombeau de Joseph tous les mois, si ce n’est plus fréquemment, et ces pèlerinages déclenchent presque toujours de violents affrontements avec la population locale palestinienne lorsque les troupes israéliennes entrent à Naplouse au préalable pour sécuriser la zone avant l’arrivée des pèlerins intransigeants.

Le sanctuaire, considéré par certains comme le lieu de repos final du patriarche biblique Joseph, est situé dans la zone A de la Cisjordanie, qui est officiellement sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne, bien que l’armée israélienne y pénètre régulièrement, malgré l’opposition des Palestiniens.

L’armée interdit aux citoyens israéliens d’entrer dans la zone A sans autorisation préalable, et certains critiquent les incursions mensuelles, les considérant comme une provocation inutile qui met les soldats israéliens en danger.

Aucun soldat ou civil n’a été blessé lors des affrontements de la nuit.

https://twitter.com/NowLebanon3/status/1615591599316107264

L’entrée à Naplouse s’est déroulée dans le cadre d’une offensive antiterroriste israélienne, principalement axée sur le nord de la Cisjordanie, pour faire face à une série d’attaques palestiniennes qui ont tué 31 personnes en 2022.

En Cisjordanie, les troupes de Tsahal ont arrêté cette nuit sept Palestiniens recherchés pour leur implication présumée dans des émeutes et des activités terroristes, et les ont emmenés pour les interroger.

Lors d’un raid dans le village de Arrana, au nord de la Cisjordanie, les troupes et les policiers ont saisi plusieurs armes à feu, ont indiqué des responsables.

Armes saisies par les troupes de Tsahal et les officiers de police dans le village de Arrana en Cisjordanie, le 18 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)

L’opération militaire a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens.

Elle a également fait plus de 170 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 15 autres depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais aussi parmi les civils non impliqués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.