Rechercher

Tour d’horizon de l’immobilier en Israël en 9 transactions

Les coulisses de quelques-unes des dernières transactions en date dans le pays

Illustration : Une rue tranquille à Ramat Hasharon. (Crédit : Verbaska_studio via iStock by Getty Images)
Illustration : Une rue tranquille à Ramat Hasharon. (Crédit : Verbaska_studio via iStock by Getty Images)

Voici le traditionnel panorama des biens qui ont changé de main récemment, pour vous permettre de garder le contact avec la réalité du marché immobilier israélien.

Les informations contenues dans cet article proviennent de la base de données de recherche immobilière de l’Autorité fiscale israélienne, qui indique le prix réel des propriétés.

Les derniers chiffres de ce mois-ci montrent que le prix des logements a augmenté de 17,8 % en juillet 2022 par rapport à juillet 2021, alors que les ventes de logements neufs et emprunts hypothécaires sont en baisse. Les hausses de prix les plus élevées concernent le centre du pays.

1. À Jérusalem, rue Rabenu Gershom, près des quartiers de Tel Arza et Geula, un appartement de quatre pièces s’est vendu fin juillet pour 3 500 000 shekels. L’appartement mesure 78 mètres carrés et se trouve au deuxième étage (sur quatre) d’un immeuble de 12 appartements construit en 1995. Il comprend une place de parking.

2. À Beitar Illit, rue HaRav Yaakov Mutsafi dans le quartier de HaGefen, un appartement de sept pièces situé au troisième étage (sur cinq) s’est vendu pour 3 800 000 shekels à la fin du mois de juin. D’une superficie de 274 mètres carrés, il est situé dans un immeuble de six appartements construit en 2008. Il n’y a pas de place de parking.

3. Près du centre de Petah Tikva, rue Bruriah Bat Teradyon, un appartement de quatre pièces au troisième étage (sur treize) s’est vendu pour 2 880 000 shekels à la fin du mois de juillet. Construit en 2015, il offre une surface de 98 mètres carrés et une place de parking. L’immeuble compte au total 26 appartements et dispose d’une cour de 372 mètres carrés.

4. À Ramat Hasharon, sur la rue Remez, non loin du parc Ramat Hasharon, un appartement de quatre pièces achevé en 2021 s’est vendu pour 3 800 000 shekels à la mi-juillet. D’une superficie de 104 mètres carrés, il est situé au cinquième étage (sur six) d’un immeuble de 26 appartements. Il n’y a pas de place de parking.

5. Sur la rue Ha-Note’a à Tel Mond, près du centre communautaire, un appartement de cinq pièces s’est vendu fin juillet pour 3 800 000 shekels. Construit en 2013, il offre une surface de 161 mètres carrés au premier étage (sur trois) d’un immeuble de 26 appartements et deux places de parking.

6. À Karmiel, sur la rue Eshkolot dans le centre de la ville, à côté du parc Galilée, un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble de onze appartements et six étages, achevé en 2022, s’est vendu pour 1 148 070 shekels à la fin du mois de juillet. Il offre quatre chambres et mesure 114 mètres carrés.

7. À Afula, un appartement de quatre pièces avec une place de parking rue Hativat Kfir, en centre-ville, s’est vendu pour 1 300 000 shekels à la mi-juillet. Situé au quatrième étage (sur neuf), il dispose de quatre chambres et offre une superficie de 140 mètres carrés. C’est l’un des 27 appartements d’un immeuble construit en 2013.

8. Sur la rue Henrietta Szold, au sud de Kiryat Shmona, près de Nahal Az’riel et du parc HaZahav, un appartement situé dans un immeuble construit en 1970 s’est vendu pour 1 100 000 shekels à la mi-juillet. Le bien dispose de cinq chambres et offre une superficie de 140 mètres carrés. Il se trouve au premier étage (sur deux) d’un immeuble de quatre appartements. Il n’y a pas de parking.

9. À Kiryat Bialik, sur la rue Dafna, un appartement de quatre pièces s’est vendu à la mi-juillet pour 1 015 000 shekels. D’une superficie de 100 mètres carrés, il a été construit en 1970. L’appartement se situe au quatrième et dernier étage d’un immeuble qui compte huit appartements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...