« Tout va bien, c’est un miracle » : un missile « découpe une maison » à Sdérot
Rechercher

« Tout va bien, c’est un miracle » : un missile « découpe une maison » à Sdérot

Shlomo Malka explique que sa femme et lui dormaient et n'ont pas entendu la sirène avant qu'un missile de Gaza ne s'écrase sur leur maison à Sdérot

Un Israélien inspecte les dommages causés à une maison après qu’une roquette tirée depuis la bande de Gaza l’a heurtée de plein fouet, à Sderot, en Israël, le 21 août 2020. (AP Photo / Tsafrir Abayov)
Un Israélien inspecte les dommages causés à une maison après qu’une roquette tirée depuis la bande de Gaza l’a heurtée de plein fouet, à Sderot, en Israël, le 21 août 2020. (AP Photo / Tsafrir Abayov)

Un homme, dont la maison a subi de graves dégâts lors d’une attaque de roquette tirée depuis Gaza vers la ville méridionale de Sdérot la nuit précédente, a déclaré qu’il considérait que sa femme et lui-même avaient miraculeusement survécu après que les sirènes ne les ont pas réveillés.

« C’est un miracle [que tout aille bien] », a déclaré Shlomo Malka aux médias. « Nous n’avons pas du tout entendu l’alerte, nous avons été réveillés par l’explosion. »

« Ça a coupé la maison en deux. Elle a frappé le toit de la chambre forte », a-t-il dit, en référence à l’abri sécurisé au sein même de leur habitation. « Soudain, nous avons entendu des explosions et senti de la fumée. Nous avons couru au poste de police », a-t-il déclaré au site d’information Ynet. « Ce n’est qu’après avoir quitté [la maison] que nous avons réalisé la destruction. »

« C’était très effrayant mais heureusement personne n’a été blessé. Mes petites-filles étaient censées venir pour Shabbat mais toute la cuisine a été détruite. Je n’ai toujours pas digéré ce qui s’est passé », a déclaré Malka.

Vue des dégâts causés à une maison par une attaque à la roquette sur Sdérot, le 21 août 2020. (Flash90)

Des photos de la maison montrent la cuisine explosée, les fenêtres brisées et de grands trous dans les murs et le toit.

Les rapports indiquent que les dégâts pourraient avoir été causés par une roquette non-explosée qui aurait frappé la maison, ou par de gros éclats d’obus lors d’une interception par le système de défense du Dôme de Fer.

Douze roquettes ont été tirées sur le sud d’Israël depuis la bande de Gaza jeudi soir et vendredi matin aux aurores, a indiqué l’armée israélienne. Neuf d’entre elles ont été interceptées par le système de défense antimissile du Dôme de Fer.

La propriétaire Osnat Malka inspecte les dégâts causés par une roquette tirée sur sa maison pendant la nuit depuis la bande de Gaza, à Sdérot, en Israël, le 21 août 2020. (AP Photo / Tsafrir Abayov)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...