Triple saut : une Israélienne remporte l’argent aux Championnats d’Europe
Rechercher

Triple saut : une Israélienne remporte l’argent aux Championnats d’Europe

Un mois avant les Jeux olympiques de 2016, Hanna Knyazyeva-Minenko s'accorde la seconde place avec un saut à 14,51 mètres

L'athlète israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko s'octroie l'argent lors de la finale féminine de triple saut, aux Championnats d'Europe d'athlétisme, à Amsterdam, le 10 juillet 2016. (Crédit AFP/Fabrice Coffrini)
L'athlète israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko s'octroie l'argent lors de la finale féminine de triple saut, aux Championnats d'Europe d'athlétisme, à Amsterdam, le 10 juillet 2016. (Crédit AFP/Fabrice Coffrini)

L’israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko a remporté dimanche une médaille d’argent pour sa performance en triple saut aux Championnats d’Europe d’athlétisme à Amsterdam.

Knyazyeva-Minenko, qui a terminé deuxième aux derniers championnats du monde et quatrième aux Jeux olympiques de 2012, a décroché la deuxième place avec un saut final de 14,51 mètres.

Le dernier effort de la Portugaise Patricia Mamona, à 14,58 mètres, lui a permis de devancer de sept centimètres Knyazyeva-Minenko, née en Ukraine.

En août dernier, Knyazyeva-Minenko avait obtenu la deuxième place aux 15e Championnats du monde, en Chine, établissant un record national de 14,78 mètres lors de sa deuxième tentative.

Lors de sa performance aux Jeux de 2015, Knyazyeva-Minenko est devenue la première femme israélienne et la deuxième athlète israélienne à avoir remporté une médaille d’argent lors de l’événement sportif, après le perchiste Aleksandr Averbukh, il y a 14 ans.

La championne israélienne, âgée de 25 ans, a émigré en Israël depuis l’Ukraine en 2013, abandonnant l’équipe nationale ukrainienne. Selon Knyazyeva-Minenko, elle n’a pas déménagé pour augmenter ses perspectives d’athlétisme, mais parce qu’elle était tombée amoureuse d’un Israélien, Anatoli Minenko, qu’elle a épousé depuis.

Knyazyeva-Minenko représentera Israël aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...