Trois arrestations dans l’affaire du viol collectif d’une jeune fille de 16 ans
Rechercher

Trois arrestations dans l’affaire du viol collectif d’une jeune fille de 16 ans

Une enquête a déterminé que l'un des suspects avait été récupérer la jeune fille chez elle, puis a rejoint d'autres individus ; ils l'auraient violée pendant plusieurs heures

Image illustrative d'un criminel menottes aux poignets. (YakobchukOlena / iStock, par Getty Images)
Image illustrative d'un criminel menottes aux poignets. (YakobchukOlena / iStock, par Getty Images)

La police a arrêté mardi trois hommes en lien avec une affaire de viol collectif présumé contre une jeune fille de 16 ans dans le nord du pays.

Ces arrestations font suite à une plainte déposée il y a quelques jours, selon un communiqué de la police israélienne.

Une enquête initiale a déterminé que l’un des suspects avait été récupérer la jeune fille chez elle et l’avait emmenée en voiture dans un village près de Karmiel. Puis, avec plusieurs autres individus, ils l’auraient violée pendant plusieurs heures.

La police a initialement déclaré que deux suspects, âgées d’une vingtaine d’années et originaires de villages de la région, avaient été arrêtés. Un tribunal a prolongé la détention de l’un des deux jusqu’à mercredi et du second jusqu’à jeudi.

Plus tard dans la journée, un autre suspect a été arrêté.

Selon Haaretz, la police estime que quatre personnes étaient impliquées dans l’agression.

La police de Karmiel a formé une équipe spéciale pour mener l’enquête, qui n’est pas terminée, selon la déclaration.

Des militants protestent contre le récents cas de violence à l’égard des femmes à Tel-Aviv le 7 mars 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Cet incident fait suite à plusieurs affaires récentes très médiatisées de violence contre les femmes en Israël, un phénomène qui a suscité des manifestations – l’une d’entre elles s’est tenue samedi à Tel Aviv – pour demander au gouvernement de prendre des mesures contre ces évènements.

Le mois dernier, un homme a été arrêté après avoir été accusé d’avoir violé une jeune fille de 13 ans dans un hôtel de quarantaine géré par l’Etat, où ils logeaient tous les deux.

En février également, un policier a été accusé de meurtre pour avoir prétendument tué sa femme dans l’implantation de Na’ale en Cisjordanie au début du mois.

Quelques jours plus tôt, un homme avait été condamné à 15 ans de prison pour le viol et le meurtre prémédité de la fille de 12 ans de son ex-femme.

En septembre de l’année dernière, 11 hommes ont été inculpés pour le viol collectif présumé d’une jeune fille de 16 ans dans un hôtel d’Eilat, dans une affaire qui a choqué le pays et a suscité des appels à des réformes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...