Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Trois avions de chasse F-35 sont arrivés en Israël

L’acquisition de dimanche porte à cinq le nombre total d’avions furtifs Adir sur les 50 commandés par l’armée de l’air

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Trois avions de chasse furtifs F-35 ont atterri dimanche sur la base de l’armée de l’air de Nevatim, dans le sud d’Israël, rejoignant les deux appareils arrivés à la fin de l’année dernière.

Au total, Israël a accepté d’acheter 50 avions de cinquième génération, connus en Israël sous le nom d’Adir, « le puissant ».

Israël est le premier pays en dehors des Etats-Unis à recevoir l’avion de chasse dernier cri, qui est fabriqué par Lockheed Martin.

Les avions sont apportés en Israël par des pilotes américains. A leur atterrissage, ils deviennent la propriété du gouvernement israélien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Nevatim lors de la cérémonie organisée pour l'arrivée des F-35, le 12 décembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Nevatim lors de la cérémonie organisée pour l’arrivée des F-35, le 12 décembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le F-35 dernier cri va probablement devenir le pilier central de la stratégie aérienne d’Israël, a déclaré un officier de l’armée de l’air à des journalistes en novembre. L’avion furtif est considéré comme l’un des avions de combat les plus avancés dans le monde, capable de neutraliser la plupart des batteries de défense missiles, y compris les S-300 russes, dont l’Iran a récemment fait l’acquisition et qui sont utilisés en Syrie, où des avions israéliens auraient fait des sorties.

Le premier appareil a atterri en Israël en décembre dernier.

Il n’y avait pas de responsables importants pour accueillir les avions de chasse dimanche, contrairement à l’arrivée des deux premiers F-35. La cérémonie de réception avait été présidée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le président Reuven Rivlin, le ministre de la Défense Avidgor Liberman et le secrétaire américain de la Défense de l’époque, Ashton Carter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.