Trois roquettes tirées de Gaza vers le sud d’Israël
Rechercher

Trois roquettes tirées de Gaza vers le sud d’Israël

"Deux deux d'entre elles ont été interceptées par le système antimissile Dôme de fer", a déclaré l'armée ; un concert à Sderot a été interrompu

Une photo prise dans la ville de Gaza le 5 mai 2019 montre des tirs de roquettes sur Israël. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Une photo prise dans la ville de Gaza le 5 mai 2019 montre des tirs de roquettes sur Israël. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Trois roquettes ont été tirées dimanche depuis l’enclave palestinienne de Gaza sur le sud d’Israël, a affirmé l’armée israélienne dans un communiqué sans faire état de blessés.

« Deux deux d’entre elles ont été interceptées par le système antimissile Dôme de fer », a précisé l’armée.

Un concert prévu dans le cadre d’un festival de musique à Sderot, sud d’Israël, où avait retenti une sirène d’alerte a été interrompu, selon un porte-parole de la mairie de cette ville proche de la bande de Gaza.

Une roquette est tombée dans un terrain vague provoquant un incendie, selon un communiqué du Conseil régional Shaar Hanegev (sud).

Depuis le début du mois d’août, des tirs de roquettes et des tentatives d’infiltration de Palestiniens depuis Gaza, ainsi que des frappes de représailles de l’armée israélienne ont menacé la trêve entre le Hamas et Israël.

Selon des observateurs, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu cherche à éviter une escalade dans l’enclave sous blocus afin d’assurer une stabilité relative lors des élections, mais certains de ses adversaires politiques appellent à des actions plus musclées contre le Hamas.

De son côté, le mouvement islamiste n’a pas revendiqué les derniers tirs de roquettes ou tentatives d’infiltration d’hommes armés en Israël, une façon de pousser Israël à des concessions pour améliorer le sort des Gazaouis sans toutefois faire voler en éclats la trêve, estiment nombre d’analystes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...