Trump conservera le Seder du lundi soir à la Maison Blanche instauré par Obama
Rechercher

Trump conservera le Seder du lundi soir à la Maison Blanche instauré par Obama

Cet événement annuel lancé en 2009 sera maintenu par l'ancien président. La présence de ses proches juifs ou des responsables de son administration reste toutefois incertaine

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Seder de Pessah à la Maison Blanche en 2012, en présence du président des Etats-Unis Barack Obama. (Crédit : Pete Souza/The White House)
Seder de Pessah à la Maison Blanche en 2012, en présence du président des Etats-Unis Barack Obama. (Crédit : Pete Souza/The White House)

WASHINGTON — Le président Donald Trump va accueillir un Seder de Pessah à la Maison Blanche lundi soir, a indiqué un responsable de l’administration au Times of Israël dimanche, confirmant que la nouvelle administration maintiendra une tradition qui avait été lancée par l’ancien occupant du Bureau ovale Barack Obama.

En plus du président, qui devrait y assister, le nom des membres de l’administration qui participeront à ce dîner reste incertain, notamment en ce qui concerne le gendre juif de Trump Jared Kushner et sa fille Ivanka.

Le Seder à la Maison Blanche a été adopté sous la forme d’une tradition annuelle par l’ancien président Barack Obama, qui a accueilli le premier dîner en 2009 dans la vieille salle à manger familiale.

C’est le Jewish Insider qui a été le premier a révéler que l’administration Trump maintiendrait cette coutume.

Obama avait cherché à établir ce rituel après avoir pris part à un dîner de la Pâque au cours de sa campagne présidentielle en 2008, lorsqu’il avait surpris les membres juifs de sa campagne organisant un Seder improvisé dans la salle de bal d’un hôtel à Harrisburg, en Pennsylvanie.

Le président américain Donald Trump aux côtés du conseiller à la Maison Blanche Jared Kushner, à gauche, au cours d'une réunion à la Maison Blanche, le 13 février 2017 (Crédit : Saul Loeb/AFP Photo)
Le président américain Donald Trump aux côtés du conseiller à la Maison Blanche Jared Kushner, à gauche, au cours d’une réunion à la Maison Blanche, le 13 février 2017 (Crédit : Saul Loeb/AFP Photo)

Au-delà de sa famille proche, Trump a plusieurs responsables juifs de son administration qui pourraient prendre part au dîner dont le directeur national du Conseil économique Gary Cohn, l’envoyé spécial pour les négociations internationales Jason Greenblatt et le haut-conseiller Stephen Miller.

Lundi soir, ce sera la première nuit de Pessah pour les Juifs du monde entier qui se réuniront autour des tables pour la fête traditionnelle organisée autour du récit de l’histoire de la sortie d’Egypte des Juifs.

De nombreux Juifs dans le monde organisent traditionnellement deux Seders au cours de deux nuits successives, tandis que les Juifs, en Israël, n’en fêtent qu’un seul.

Obama avait souvent invité des membres juifs de son personnel à rejoindre la table du Seder dont David Axelrod et Ben Rhodes. Selon la légende, certains de ses aides rencontraient les chefs de la Maison Blanche pour leur communiquer des recettes familiales traditionnelles de la Pâque.

Le président américain Barack Obama et la Première Dame Michelle Obama reçoivent dea invités pour le dîner du Seder de Pessach à la Maison Blanche, le 3 avril 2015. (Crédit photo: Pete Souza / The White House)
Le président américain Barack Obama et la Première Dame Michelle Obama reçoivent des invités pour le dîner du Seder de Pessach à la Maison Blanche, le 3 avril 2015. (Crédit photo: Pete Souza / The White House)

Des membres non-juifs de l’administration Obama, comme Valerie Jarrett, participaient également régulièrement à ce dîner.

L’année dernière, le Seder de la Maison Blanche avait été reporté après la Pâque pour s’accorder au calendrier des déplacements d’Obama.

Le président Obama accueillant un Seder de Pessah à la Maison Blanche en 2012 (Crédit : Pete Souza / The White House)
Le président Obama accueillant un Seder de Pessah à la Maison Blanche en 2012 (Crédit : Pete Souza / The White House)

L’une des marques de fabrique du Seder d’Obama – qui a eu lieu chaque année au cours de sa présidence de huit ans – était l’utilisation d’une Haggadah qui avait été créée par la compagnie Maxwell house et d’un verre de Kiddush, offert à l’ancienne première dame Michelle Obama par un rabbin à Prague.

Claudia Moser s'effondre devant sa famille et le président Obama lors du Seder de la Maison Blanche en 2015 (Crédit : Pete Souza/The White House)
Claudia Moser s’effondre devant sa famille et le président Obama lors du Seder de la Maison Blanche en 2015 (Crédit : Pete Souza/The White House)

Trump est le premier président ayant dans sa famille immédiate des membres Juifs. Sa fille Ivanka a épousé Kushner, Juif orthodoxe, en 2009. Avant le mariage, elle a suivi un processus de conversion orthodoxe rigoureux sous la tutelle du rabbin Haskel Lookstein à la Congrégation Kehilath Jeshurun, dans l’Upper East Side.

Les deux jeunes gens – qui observent le Shabbat et respectent la casheroute – élèvent leurs trois enfants, dont le plus jeune est né au mois de mars dernier, dans la religion juive.

Lorsque la famille a déménagé à Washington, leur fille aînée, Arabella, est entrée dans une école primaire juive. Les deux travaillent dorénavant dans l’administration : Kushner est conseiller du président et Ivanka, depuis la semaine dernière, est l’assistante officielle de son père.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...