Trump limoge l’inspecteur-général chargé de superviser l’enveloppe de relance
Rechercher

Trump limoge l’inspecteur-général chargé de superviser l’enveloppe de relance

Glenn Fine, responsable au Pentagone, devait superviser l'instance créée, le mois dernier, dans le cadre d'un accord portant sur des aides pour lutter contre le coronavirus

Glenn Fine, inspecteur-général du département d'Etat américain à la Défense, témoigne pendant une audience de la commission judiciaire du Sénat au capitole, à Washington, le 6 décembre 2017 (Crédit : AP/Carolyn Kaster)
Glenn Fine, inspecteur-général du département d'Etat américain à la Défense, témoigne pendant une audience de la commission judiciaire du Sénat au capitole, à Washington, le 6 décembre 2017 (Crédit : AP/Carolyn Kaster)

JTA — Le président américain Donald Trump a limogé, mardi, l’inspecteur-général chargé de superviser l’enveloppe de 2,2 milles milliards de dollars attribuée pour redynamiser l’économie et amoindrir les dégâts causés par la pandémie de coronavirus.

Glenn Fine, 64 ans, qui est Juif, avait été choisi par un panel d’inspecteurs-généraux pour prendre la tête de cette instance mise en place par le Congrès dans le cadre de la loi de relance qui a été adoptée le mois dernier.

Trump a renvoyé Fine de son poste en le remplaçant à sa fonction actuelle d’inspecteur-général en titre du département de la Défense. Le panel qui supervise la relance doit, selon les dispositions de la loi, être dirigé par un inspecteur-général.

Fine reprendra son statut précédent d’inspecteur-général adjoint au Pentagone. Ce responsable avait servi au département de la Justice de l’an 2000 à 2011 et au Pentagone depuis 2016. Il a servi sous des présidents démocrates comme républicains.

L’identité du remplaçant de Fine dans ce rôle de superviseur reste indéterminée.

Les inspecteurs généraux sont indépendants et sont souvent des hauts-fonctionnaires de carrière.

La semaine dernière, Trump a renvoyé Michael Atkinson, inspecteur-général de la communauté des renseignements. Atkinson avait révélé la plainte transmise par un lanceur d’alerte issu de la communauté des renseignements qui avait révélé que Trump avait cherché à exercer des pressions sur l’Ukraine pour ouvrir une enquête sur son rival politique Joe Biden.

Cette plainte avait entraîné la procédure d’impeachment à l’égard de Trump à la chambre américaine des représentants, mais il avait été acquitté par le Sénat.

De multiples inspecteurs-généraux et Atkinson lui-même avaient indiqué que ce limogeage menaçait l’intégrité du statut même d’inspecteur-général.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...