Trump menace de répondre « puissance mille » à toute attaque de l’Iran
Rechercher

Trump menace de répondre « puissance mille » à toute attaque de l’Iran

Le président américain a lancé un avertissement après que des articles ont révélé que Téhéran projetait de se venger de l'assassinat du général Soleimani sur une ambassadrice

Le président américain Donald Trump s'adresse aux journalistes à son arrivée à l'aéroport de Sacramento McClellan, dans le parc McClellan, en Californie, le 14 septembre 2020. (AP Photo/Andrew Harnik)
Le président américain Donald Trump s'adresse aux journalistes à son arrivée à l'aéroport de Sacramento McClellan, dans le parc McClellan, en Californie, le 14 septembre 2020. (AP Photo/Andrew Harnik)

Le président américain Donald Trump a menacé l’Iran lundi à la suite d’informations selon lesquelles ce pays projetait de se venger de l’assassinat en janvier dernier du général iranien Qassem Soleimani.

« Selon la presse, l’Iran projetterait un assassinat, ou une autre attaque, contre les Etats-Unis en représailles à l’assassinat du leader terroriste Soleimani », a écrit Trump sur Twitter.

« Toute attaque de l’Iran, sous quelque forme que ce soit, contre les États-Unis sera suivie d’une attaque contre l’Iran qui sera mille fois plus importante », a-t-il prévenu.

Le site d’information Politico a rapporté dimanche que l’Iran prévoyait d’assassiner l’ambassadrice américaine en Afrique du Sud, Lana Marks.

L’article, qui cite des rapports des services de renseignement américains consultés par un fonctionnaire du gouvernement américain et un autre fonctionnaire connaissant bien le dossier, indique que Mme Marks a probablement été choisie en raison de sa proximité avec Trump.

L’Iran a rejeté ces allégations.

L’Iran a déjà riposté pour le meurtre de Soleimani en janvier, en tirant des missiles sur une base américaine en Irak, ce à quoi les États-Unis n’ont pas répondu. Cependant, l’assassinat d’un ambassadeur américain pousserait probablement à la guerre une région déjà sous tension.

Les responsables américains ont déclaré que Téhéran allait probablement chercher une plus grande vengeance pour la mort de Soleimani.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...