Tsahal accusé « d’ignorer » la violence contre les soldats dans les implantations
Rechercher

Tsahal accusé « d’ignorer » la violence contre les soldats dans les implantations

Un responsable du ministère de la Défense a fustigé Tsahal qui "promeut les questions civiles" en Cisjordanie "tout en acceptant une violation de l’état de droit par les résidents"

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des habitants de l'implantation de Yitzhar affrontent les forces de sécurité pendant la démolition d'une structure illégale, le 25 juin 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des habitants de l'implantation de Yitzhar affrontent les forces de sécurité pendant la démolition d'une structure illégale, le 25 juin 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Dans une lettre interne révélée mercredi, un responsable du ministère de la Défense a fustigé Tsahal pour sa politique concernant la violence émanant des résidents de l’implantation d’Yitzhar et des avant-postes entourant le nord de la Cisjordanie

« Nous ne pouvons pas continuer à traiter Yitzhar avec deux poids deux mesures: promouvoir les questions civiles, examiner les demandes des résidents, et trouver des solutions créatives à leurs problèmes, tout en acceptant une violation continue de l’état de droit par les résidents », a écrit un officier de l’administration civile, qui s’occupe des affaires quotidiennes dans la zone C de la Cisjordanie contrôlée par Israël – dans une lettre publiée par Kan.

Dans sa lettre au chef de l’Administration civile Achvat Ben Hoor, le responsable – identifiée par le Times of Israël comme étant Idit Zargarian – souligne qu’il est « inconcevable que la plupart des responsable de Tsahal aide au développement de l’implantation, tout en ignorant ostensiblement les actions des résidents d’[Yitzhar] et des résidents des avant-postes environnants, qui incluent des attaques contre les forces de sécurité ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...