Rechercher

Tsahal arrête 2 Palestiniens qui auraient aidé les suspects de l’attentat d’Elad

Les troupes ont opéré pendant la nuit dans les villes proches de Jénine, mais pas dans la ville elle-même, suite à la mort d'une journaliste ; 7 autres suspects ont été arrêtés

Des soldats israéliens opèrent dans la ville de Rummanah, en Cisjordanie, le 9 mai 2022. (Crédit: Tsahal)
Des soldats israéliens opèrent dans la ville de Rummanah, en Cisjordanie, le 9 mai 2022. (Crédit: Tsahal)

Les forces de sécurité ont arrêté deux autres Palestiniens suspectés d’avoir aidé les deux suspects de l’attaque terroriste meurtrière dans la ville d’Elad la semaine dernière, a déclaré l’armée jeudi.

Tsahal a déclaré que les troupes avaient arrêté ces deux personnes lors de raids menés avant l’aube dans les villes cisjordaniennes de Rummanah et Burqin, près de Jénine.

Les deux Palestiniens accusés d’avoir tué trois Israéliens à coups de hache à Elad jeudi dernier étaient des résidents de Rummanah. Ils ont été arrêtés dimanche après une chasse à l’homme de 60 heures.

S’ajoutant aux deux arrestations de jeudi, quatre Palestiniens sont désormais détenus, soupçonnés d’avoir aidé Asad Yousef Asad al-Rifa’i, 19 ans, et Subhi Emad Sbeihat, 20 ans.

Par ailleurs, les troupes ont arrêté, en Cisjordanie, sept autres personnes soupçonnées d’être impliquées dans des activités terroristes, a déclaré l’armée israélienne. Une mitraillette de fortune a également été saisie.

Les troupes n’ont pas opéré à Jénine même pendant la nuit de mercredi à jeudi, suite à la mort d’une journaliste au cours d’une fusillade entre soldats israéliens et Palestiniens armés mercredi matin.

Subhi Emad Subhi Abu Shqeir, à gauche, et Asad Yousef Asad al-Rifa’i, originaires d’une ville de Cisjordanie près de Jénine, sont les auteurs présumés de l’attaque terroriste d’Elad le 5 mai 2022. (Crédit: : Police israélienne)

La journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh, 51 ans, a été tuée d’une balle dans la tête alors qu’elle couvrait une opération de l’armée israélienne dans la ville de Cisjordanie mercredi matin. Les Palestiniens ont accusé Israël d’être responsable de sa mort, tandis que les responsables israéliens ont déclaré que des hommes armés palestiniens pourraient avoir tiré le coup fatal. L’armée israélienne a déclaré qu’elle enquêtait toujours sur les circonstances de la mort.

Les tensions se sont fortement accrues entre Israël et les Palestiniens ces derniers mois, sur fond d’attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie qui ont fait 19 morts depuis le 22 mars.

L’armée israélienne a intensifié ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer la spirale de la violence. Selon le ministère de la santé de l’Autorité palestinienne, 31 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis la mi-mars, certains en commettant des attentats et d’autres au cours d’affrontements. Certains semblaient être des civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...