Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Tsahal confirme la mort d’un otage lors d’une opération de sauvetage

La famille Baruch a été informée que Sahar a été tué lors d'une vaine tentative de sauvetage menée par des forces spéciales dans la nuit du 8 décembre

Sahar Baruch pris en otage par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Sahar Baruch pris en otage par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)

L’armée israélienne a confirmé mercredi que l’otage israélien Sahar Baruch, enlevé lors de l’attaque du 7 octobre par le groupe terroriste palestinien du Hamas, avait été tué lors d’une opération de sauvetage à Gaza en décembre.

« Nous avons informé la famille Baruch que leur fils Sahar, otage à Gaza, a été tué lors d’une opération de sauvetage menée par des forces spéciales dans la nuit du 8 décembre« , a indiqué Tsahal dans un communiqué.

« À ce stade, on ne peut pas déterminer les circonstances de sa mort et s’il a été tué par des tirs de nos forces ou s’il a été assassiné par le Hamas », a ajouté l’armée.

Le Hamas avait annoncé le 9 décembre la mort de cet otage lors d’une tentative de l’armée de le sauver et diffusé une vidéo montrant sa dépouille.

Une association de proches d’otages et le kibboutz Beeri où le jeune homme de 25 ans vivait avaient confirmé son décès.

Son frère Idan avait été tué lors de l’attaque du Hamas le 7 octobre alors que ses parents et deux autres frères avaient échappé au massacre dans le kibboutz, où au moins 85 personnes ont été tuées.

Les tombes des résidents du kibboutz Beeri qui ont été assassinés par des terroristes du Hamas le 7 octobre, dans le kibboutz Revivim, dans le sud d’Israël, le 15 novembre 2023 (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Deux soldats israéliens ont été grièvement blessés lors de l’opération, avait indiqué l’armée au moment de la vaine tentative.

Israël a juré d’éliminer le Hamas après les massacres barbares du 7 octobre, au cours desquels des terroristes palestiniens ont pris d’assaut la frontière de Gaza et sauvagement assassiné 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et pris plus de 240 otages.

129 otages enlevés par le Hamas le 7 octobre dernier se trouveraient encore à Gaza – mais pas tous en vie – après que 105 civils ont été libérés des geôles du groupe terroriste palestinien lors d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre.

Quatre otages avaient été libérées avant cela, une soldate avait été secourue par l’armée israélienne. Les corps de huit otages ont également été retrouvés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée le 15 décembre.

Tsahal a confirmé la mort de 23 des personnes encore détenues par le Hamas, grâce à de nouveaux renseignements et découvertes obtenus par les troupes opérant à Gaza.

Trois autres personnes sont portées disparues depuis le 7 octobre et leur sort est toujours inconnu.

En réponse à cette attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire contre des Juifs depuis la Shoah, Israël a juré d’anéantir le Hamas et de mettre fin à son règne de 16 ans, et a lancé une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre dans la bande deGaza, qui a commencé le 27 octobre.

Plus de 22 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.