Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Tsahal détruit les tunnels du Hamas creusés sous l’hôpital Shifa de Gaza

Les sirènes d'alerte à la roquette retentissent au nord de la frontière de Gaza, rompant un silence de 15 heures ; Antony Blinken attendu dans la région

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Frappes israéliennes sur la bande de Gaza, le 4 janvier 2024. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Frappes israéliennes sur la bande de Gaza, le 4 janvier 2024. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

L’armée israélienne a annoncé mercredi avoir achevé la destruction d’un réseau de tunnels du Hamas vers l’hôpital Shifa de Gaza, tandis que l’armée continue de concentrer ses opérations dans les zones centrales et méridionales de l’enclave.

En marge des craintes que le conflit n’évolue en une guerre régionale, le secrétaire d’État américain Antony Blinken est attendu jeudi au Moyen-Orient, sa quatrième visite depuis le 7 octobre, suite aux explosions mortelles en Iran et à l’assassinat du chef terroriste du Hamas, Saleh al-Arouri, lors d’une frappe attribuée à Israël au Liban.

Le Hezbollah et le Hamas ont promis de venger la mort d’Arouri, tandis que l’Iran a tenu Israël et les États-Unis pour responsable des deux explosions qui ont ciblé une foule commémorant le général Qassem Soleimani, le chef de la Force Qods d’élite de l’Iran, tué dans une frappe de drone américain en Irak il y a exactement quatre ans. Les observateurs américains et israéliens ont déclaré qu’il est peu probable que les explosions soient l’œuvre d’Israël.

Les hostilités menaçaient également de s’étendre au Yémen après que les États-Unis et leurs alliés ont averti conjointement les rebelles houthis du pays de conséquences non spécifiées s’ils ne cessaient pas immédiatement les attaques contre les navires en mer Rouge, menées en soutien au Hamas.

Jeudi matin, des sirènes d’alerte à la roquette ont retenti à Ashkelon et dans les communautés environnantes près de la bande de Gaza, après environ 15 heures de silence dans la région.

La municipalité d’Ashkelon a plus tard indiqué qu’il y avait eu deux interceptions du Dôme de fer au-dessus de la ville. Aucun blessé n’a été signalé.

Les tirs de roquettes ont considérablement diminué à mesure que l’armée resserre son contrôle sur la bande de Gaza, mais l’armée a averti que le groupe terroriste conserve encore la capacité de lancer des projectiles sur Israël.

Avant de faire exploser le complexe, l’armée a publié mercredi une nouvelle vidéo panoramique montrant les passages souterrains de l’hôpital Shifa, plus petits que le centre de commandement du Hamas que l’État d’Israël avait initialement déclaré être sous le plus grand centre hospitalier de la bande de Gaza.

L’armée affirme que les bâtiments de l’hôpital au-dessus du sol n’ont pas été endommagés.

Selon l’armée, les embranchements du tunnel sous Shifa mesuraient environ 250 mètres de long et atteignaient plusieurs sites utilisés par le Hamas dans la région, les décrivant comme utilisés à des fins terroristes.

Les opérations de combat d’Israël autour de l’hôpital Shifa et d’autres hôpitaux de la bande de Gaza ont suscité des condamnations indignées de la communauté internationale.

Le Hamas « opère systématiquement dans les hôpitaux de la bande de Gaza et dans les zones adjacentes, utilisant les habitants comme boucliers humains et exploitant l’infrastructure de l’hôpital, y compris l’électricité et l’eau », selon l’armée israélienne.

Les troupes ont également localisé des armes du Hamas à l’intérieur de Shifa, ainsi que des preuves montrant que le groupe terroriste avait amené des otages au centre hospitalier après l’attaque du 7 octobre, selon l’armée.

Un responsable américain a déclaré mercredi que les agences de renseignement américaines disposent d’informations selon lesquelles le Hamas a bien utilisé l’hôpital Shifa comme centre de commandement et lieu de détention de certains otages, mais a largement évacué le complexe quelques jours avant que les troupes israéliennes n’y pénètrent.

L’armée a déclaré jeudi matin qu’au cours des 24 dernières heures, elles avaient frappé plusieurs groupes équipés de missiles antichars du Hamas à Gaza.

À Khan Younès des réservistes de la brigade Kiryati ont dirigé un avion de l’armée de l’air israélienne pour frapper trois membres du Hamas tentant de poser une bombe près des forces israéliennes.

Les troupes ont tué deux autres membres du Hamas qui se cachaient dans un bâtiment voisin, selon Tsahal.

Un avion de chasse de l’armée de l’air a également frappé un dépôt d’armes du Hamas à Khan Younès, a ajouté l’armée israélienne.

Également dans le sud de Gaza, des membres du Hamas avaient tiré des missiles antichars sur la 7e brigade blindée, et peu de temps après, un avion de l’armée de l’air a frappé la cellule derrière l’attaque et la position de lancement.

A Deir al Balah, au centre de la bande de Gaza, Tsahal a déclaré que la 98e division a dirigé une frappe aérienne sur un bâtiment utilisé par le Hamas comme position de lancement de missiles antichars.

Un avion de chasse de l’armée de l’air israélienne a frappé le site de lancement, ainsi que deux autres bâtiments de la région où certains des membres du Hamas ont fui, ont-elles déclaré.

L’armée israélienne a déclaré qu’un autre membre du Hamas arrivé plus tard pour fouiller la zone à la recherche d’armes a été touché dans une autre frappe aérienne.

À al-Bureij, également dans le centre de Gaza, les troupes de la brigade Golani avaient repéré plusieurs lance-roquettes à longue portée.

Parallèlement, la Marine a continué à mener des frappes le long de la côte de Gaza, pour aider les forces terrestres. Tsahal a déclaré que les frappes de la marine au cours de la journée écoulée ont tué un certain nombre de membres du Hamas tentant d’embusquer les forces terrestres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.