Tsahal frappe des postes du Hamas à Gaza en réaction aux ballons incendiaires
Rechercher

Tsahal frappe des postes du Hamas à Gaza en réaction aux ballons incendiaires

Samedi, au moins 23 incendies ont été déclenchés par des engins incendiaires aéroportés

Un tank de l'armée israélienne patrouille le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza le 29 mai 2018. Photo illustrative (Jack GUEZ/AFP)
Un tank de l'armée israélienne patrouille le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza le 29 mai 2018. Photo illustrative (Jack GUEZ/AFP)

Les tanks israéliens poursuivent les frappes contre les postes d’observation du groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza tôt dimanche matin en réponse au lancement la veille de dispositifs incendiaires aéroportés en Israël, qui ont déclenché au moins 23 incendies dans le sud du pays.

Aucun rapport immédiat de victimes du côté palestinien n’a été signalé.

La plupart des incendies qui ont éclaté en Israël samedi étaient mineurs, ont déclaré les services d’incendie et de secours israéliens.

Ces dernières semaines, des douzaines de ballons transportant des engins inflammables ou explosifs frappent quotidiennement Israël, provoquant des incendies dans toute la région. Certains jours, des groupes terroristes de Gaza lancent également des roquettes.

Les événements de samedi sont survenus alors que l’envoyé du Qatar dans l’enclave côtière dirigée par le Hamas se trouvait dans la bande de Gaza, cherchant à apaiser les tensions actuelles entre le groupe terroriste et Israël qui ont conduit à des attaques quotidiennes contre Israël et à des frappes de représailles de la part de Tsahal. Mohammed al-Emadi aurait brièvement quitté le territoire samedi après-midi pour s’entretenir avec des responsables israéliens avant de revenir, selon les médias liés au Hamas.

Un pompier éteint un incendie causé par un ballon incendiaire lancé depuis Gaza vers les communautés frontalières israéliennes le 26 août 2020. (Conseil régional d’Eshkol)

Al-Emadi est arrivé à Gaza mardi avec 30 millions de dollars en espèces. L’argent est destiné à aider le territoire de deux millions de personnes, dont la moitié vivent sous le seuil de pauvreté, ont déclaré à l’AFP cette semaine des sources proches de l’envoyé.

La recrudescence de la violence le long de la frontière serait liée aux demandes du Hamas d’augmenter les transferts d’argent du Qatar vers la bande de Gaza.

Samedi, le journal pro-Hezbollah Al-Akhbar a rapporté que les ailes armées des organisations terroristes dans la bande de Gaza se préparaient à une campagne conjointe de long-terme contre Israël. Le journal a également informé que les groupes ont commencé à coordonner leurs efforts pour augmenter le nombre et la fréquence des ballons incendiaires lancés sur Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...