Tsahal immobilise ses hélicoptères Yasur après un incendie
Rechercher

Tsahal immobilise ses hélicoptères Yasur après un incendie

Un haut gradé a félicité la vive réaction des pilotes, laquelle a permis de sauver la vie des 14 hommes à bord, après un atterrissage en moins d'une minute

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des pompiers travaillent sur un hélicoptère en feu, près de Rahat dans le désert du Négev, le 26 novembre 2019. (Crédit : sapeurs-pompiers)
Des pompiers travaillent sur un hélicoptère en feu, près de Rahat dans le désert du Négev, le 26 novembre 2019. (Crédit : sapeurs-pompiers)

L’armée de l’Air israélienne a immobilisé sa flotte d’hélicoptères de transport lourd après que l’un d’eux a pris feu, obligeant les pilotes à effectuer un atterrissage d’urgence dans le sud d’Israël, mardi soir, a indiqué un officier supérieur.

Un haut responsable de l’armée israélienne a annoncé que l’armée a lancé une enquête sur l’incident pour déterminer ce qui a causé l’incendie du moteur du Sikorsky CH-53 Sea Stallion, appelé Yasur en Israël.

Les 14 soldats présents à bord ont pu sortir indemnes en atterrissant dans un champ près de Beit Kama non loin de Rahat, au nord du désert du Néguev.

Un haut gradé qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat, a félicité la vive réaction des pilotes, laquelle a permis de sauver la vie des hommes à bord, et qui ont réalisé un atterrissage en moins d’une minute après avoir découvert que le moteur était en feu.

L’hélicoptère aurait été complètement détruit dans l’incendie.

L’armée a indiqué que le feu était le produit d’une « défaillance technique », mais n’en connaît pas l’origine.

Quatorze soldats se trouvaient à bord de l’engin à ce moment-là – onze d’entre eux, membres de l’unité de commando d’élite Shaldag, ainsi que deux pilotes et un mécanicien. L’hélicoptère était en route vers une base dans le sud d’Israël pour un exercice d’entraînement.

Des pompiers tentent de venir à bout des flammes qui ont embrasé un hélicoptère militaire, près de Rahat dans le désert du Néguev, le 26 novembre 2019. (Crédit : sapeurs-pompiers)

Trois équipes de pompiers ont été appelées sur les lieux pour combattre l’incendie.

« Nous avons été avertis d’un incendie d’hélicoptère à l’ouest de Beit Kama. Comme la situation était compliquée, d’autres équipes de pompiers ont été appelées sur les lieux et, à notre arrivée, nous avons tous travaillé pour éteindre l’incendie et chercher toute personne emprisonnée à l’intérieur. Heureusement, les occupants de l’hélicoptère sont sortis indemnes et en bonne santé avant notre arrivée sur les lieux », a déclaré le chef local des pompiers Avi Arush.

La flotte israélienne d’hélicoptères de transport lourd Yasur a été achetée aux États-Unis à la fin des années 60. Bien que les engins aient été mis à niveau et restaurés dans l’intervalle de cinq décennies, ils sont largement considérés dans l’armée comme obsolètes.

Des pompiers tentent de venir à bout des flammes qui ont embrasé un hélicoptère militaire, près de Rahat dans le désert du Néguev, le 26 novembre 2019. (Crédit : sapeurs-pompiers)

En 2010, un hélicoptère Yasur de Tsahal s’est écrasé lors d’un exercice conjoint des forces aériennes israéliennes et roumaines, tuant les cinq personnes à bord.

Cet accident était apparemment le résultat d’une erreur humaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...