Tsahal procède à des arrestations massives de membres du Hamas autour de Hébron
Rechercher

Tsahal procède à des arrestations massives de membres du Hamas autour de Hébron

Selon les médias palestiniens, 45 individus ont été arrêtés lors de raids nocturnes ; l'armée annonce 21 ; les arrestations ont lieu dans un contexte de violence en Cisjordanie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un soldat israélien arrête un Palestinien dans le village de Yabed, en Cisjordanie, le 12 mai 2020. Photo illustrative (Tsahal)
Un soldat israélien arrête un Palestinien dans le village de Yabed, en Cisjordanie, le 12 mai 2020. Photo illustrative (Tsahal)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un grand nombre de membres présumés du groupe terroriste du Hamas au cours de raids effectués avant l’aube dans la région de Hébron mardi, dans une manifeste démonstration de force au groupe terroriste, dans un contexte de recrudescence de la violence palestinienne ces dernières semaines.

Les médias palestiniens ont rapporté l’arrestation de 45 personnes dans la ville poudrière et les villages environnants, dont Bayt Umar, Dura et Yatta.

Tsahal a confirmé avoir mené les raids, mais a déclaré que seuls 21 individus – tous soupçonnés d’être membres du Hamas – ont été arrêtés. Cet écart dans les chiffres semble découler de la politique de l’armée qui consiste à ne compter que les individus arrêtés, et non ceux détenus pendant une courte période puis libérés.

Selon le site officiel de l’Autorité palestinienne Wafa, nombre des interpellés sont d’anciens prisonniers sécuritaires libérés des prisons israéliennes.

Un porte-parole de Tsahal a déclaré que les arrestations massives n’étaient pas liées à un projet spécifique du Hamas, mais qu’elles étaient motivées par les raisons « habituelles », comme une implication présumée dans des activités terroristes, dans des actes de violence considérée comme modérée comme des pierres lancées sur les soldats, et dans des manifestations violentes contre les forces de sécurité israéliennes.

Les raids ont eu lieu alors que la violence palestinienne s’intensifie en Cisjordanie ces dernières semaines, avec un Israélien tué par un coup de couteau d’un travailleur palestinien, un attentat à la voiture-bélier à la jonction Tapuah, qui a blessé un policier et un soldat, et plusieurs tentatives d’attentats, selon les forces de sécurité israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...