Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Tsahal veut prolonger le service militaire, Gantz veut inclure haredim et Arabes

Les amendement aux lois sur la conscription doivent être approuvées par les élus, qui craignent que le fardeau ne retombe entièrement sur la population non-orthodoxe du pays

Des soldats ultra-orthodoxes se tiennent sur la scène lors d'un service de Yom Hazikaron pour les soldats haredim tombés au combat à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Chaim Tovito)
Des soldats ultra-orthodoxes se tiennent sur la scène lors d'un service de Yom Hazikaron pour les soldats haredim tombés au combat à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Chaim Tovito)

Alors que Tsahal se prépare à une longue guerre dans la bande de Gaza, un plan visant à prolonger la durée du service militaire pour les conscrits et les réservistes n’a pas été bien accueilli par les législateurs de la coalition, beaucoup se plaignant que le fardeau accru pèsera sur la population non orthodoxe du pays, alors que les membres de la communauté ultra-orthodoxe continueront d’être exemptés de la conscription.

Les modifications proposées aux lois sur le service militaire national et le service de réserve, qui devront être approuvées par les législateurs, comprennent l’extension du service militaire obligatoire pour les hommes à une durée de trois ans, comme c’était le cas jusqu’en 2015, ainsi que l’extension à trois ans de la durée du service pour les femmes servant dans des unités de combat et d’autres unités spéciales.

Tsahal prévoit également de repousser l’âge de la retraite à 45 ans pour les réservistes, à 50 ans pour les officiers et à 52 ans pour ceux qui servent dans des unités spéciales. La durée annuelle du service des réservistes serait également revue.

Alors que les législateurs d’extrême droite se sont empressés de défendre le camp ultra-orthodoxe, le président de HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, a indiqué qu’il était favorable à l’extension du service des citoyens haredi.

« Le 7 octobre, de nombreux Israéliens se sont présentés et se sont portés volontaires sans poser de questions. Parmi eux il y avait des juifs ultra-orthodoxes qui voulaient s’enrôler dans Tsahal », a-t-il déclaré, appelant à « une loi sur le service israélien, qui inclura progressivement les ultra-orthodoxes et les citoyens arabes. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.