Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Tuerie au Texas : Le suspect affilié aux néo-nazis

Selon plusieurs médias américains, le suspect avait un compte sur un réseau social russe sur lequel il partageait des propos à connotations misogynes et néo-nazies

Des personnes quittent un centre commercial à la suite d'une fusillade, le 6 mai 2023, à Allen, au Texas. (Crédit : AP Photo/LM Otero)
Des personnes quittent un centre commercial à la suite d'une fusillade, le 6 mai 2023, à Allen, au Texas. (Crédit : AP Photo/LM Otero)

L’homme suspecté d’avoir samedi ouvert le feu et tué huit personnes dans un centre commercial du Texas avait été exclu en 2008 de l’armée américaine, après moins de trois mois d’exercice, a déclaré lundi une porte-parole.

Le tireur, abattu par un policier lors de la fusillade, a été identifié comme étant Mauricio Garcia, un homme de 33 ans originaire de Dallas, au sud des Etats-Unis.

Il est entré dans l’armée de terre « en juin 2008, et a été renvoyé trois mois plus tard sans avoir fini sa formation initiale », a indiqué lundi Heather Hagan, porte-parole de l’armée de terre américaine, précisant que l’homme n’avait pas été déployé sur le terrain ni décoré.

Elle n’a pas précisé les raisons de son départ précipité.

Les autorités se sont par ailleurs refusé à commenter l’affiliation supposée du suspect à des groupes d’extrême droite rapportée par des médias américains. Une source policière a toutefois confirmé que ces éléments provenaient d’un document de l’enquête ayant fuité.

Selon plusieurs médias américains et le site d’investigation Bellingcat, le suspect avait un compte sur un réseau social russe sur lequel il partageait des propos à connotations misogynes et néo-nazies, mais aussi ses préoccupations sur sa propre santé mentale.

Samedi, un homme vêtu d’une tenue paramilitaire et armé d’un fusil d’assaut a ouvert le feu dans un centre commercial d’Allen, au nord de Dallas, où de nombreux clients faisaient leurs achats du week-end, tuant huit personnes et en blessant d’autres.

Selon les médias américains, trois enfants ont été tués, dont un petit garçon de trois ans et ses deux parents. Seul son frère de 6 ans a survécu à la tuerie.

Deux soeurs de 8 et 11 ans, un agent de sécurité 20 ans et une ingénieure de 26 ans font également partie des victimes.

Avec plus d’armes à feu que d’habitants, les Etats-Unis affichent des chiffres de mortalité par arme à feu les plus élevés de tous les pays développés: 49.000 en 2021, contre 45.000 en 2020.

Le site spécialisé Gun Violence Archive a déjà recensé cette année aux Etats-Unis plus de 199 actes où quatre personnes ou plus ont été blessées ou tuées par balle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.