Un acteur haredi remporte un prix quelques jours après avoir “disparu”
Rechercher

Un acteur haredi remporte un prix quelques jours après avoir “disparu”

Le ministère de l’Education honore l’acteur et chanteur Shuli Rand pour sa contribution au théâtre, au cinéma et à la chanson

L'acteur, auteur et chanteur israélien Shuli Rand, le 30 novembre 2014. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)
L'acteur, auteur et chanteur israélien Shuli Rand, le 30 novembre 2014. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

L’acteur Shuli Rand va être récompensé par un prix du ministère de l’Education récompensant toute sa carrière pour sa contribution à la culture juive, a annoncé lundi Naftali Bennett, le ministre de l’Education. L’annonce a eu lieu quelques jours après une incertitude sur la disparition de Rand.

Rand est devenu célèbre en étant acteur. Il a remporté le prix de l’acteur de l’année du théâtre israélien à plusieurs reprises. Il a abandonné le jeu en 1996, quand il a redécouvert la religion et rejoint le mouvement hassidique Breslav. En 2004, il est revenu au jeu avec son premier film, « Ushpizin », qu’il a écrit et dans lequel son épouse à la ville joue son épouse à l’écran.

Bennett a rendu hommage à Rand et à sa contribution au spectacle. « Shuli Rand a prouvé que l’art brise toutes les frontières et divisions communautaires, que le talent brise toutes les idées et opinions préconçues, a-t-il déclaré. Shuli Rand symbolise l’abolition des barrières. »

Le comité a ajouté que « Shuli Rand a laissé son empreinte sur la culture israélienne et la culture juive. » Rand, a-t-il dit, « exprime son caractère unique dans les domaines du théâtre, de la chanson, de la musique, du cinéma et de la télévision. »

Le prix est l’un des six nouveaux prix annoncés en décembre dernier et remis pour des travaux culturels juifs dans les domaines du théâtre, du cinéma, de la danse, de la musique, de la littérature et de la poésie, ainsi qu’une récompense pour une carrière entière. Le financement des prix provient du département de la culture de la Torah du ministère de l’Education. Chaque lauréat remporte 150 000 shekels (35 700 euros).

Vendredi, des rumeurs ont circulé sur la disparition de Rand. Il a cependant posté sur sa page Facebook samedi soir, disant qu’il allait bien et remerciait les personnes pour leur inquiétude.

L’épouse de Rand, Michal, a déclaré au site internet ultra-orthodoxe Kikar HaShabat que la famille avait des dettes à hauteur de trois millions de shekels. La famille a vendu sa maison afin d’essayer de payer une partie de ce qu’elle doit, et n’en a plus actuellement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...