Un activiste d’extrême-gauche assigné à domicile
Rechercher

Un activiste d’extrême-gauche assigné à domicile

Le tribunal a donné à la police plusieurs heures pour faire appel de la décision

L'activiste israélien de gauche Ezra Nawi, au tribunal de Jérusalem le 20 janvier 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'activiste israélien de gauche Ezra Nawi, au tribunal de Jérusalem le 20 janvier 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’activiste de gauche Ezra Nawi a été libéré et assigné à résidence, selon la Deuxième chaîne.

La cour de Jérusalem a établi qu’il n’y avait pas de raison de maintenir l’activiste – qui a été enregistré en train de dire qu’il dénonçait les vendeurs de terrains palestiniens à l’Autorité palestinienne pour qu’ils soient torturés, ou tués – en prison.

Le tribunal a donné à la police plusieurs heures pour faire appel de la décision.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...