Un ancien diplomate irakien en visite en Israël
Rechercher

Un ancien diplomate irakien en visite en Israël

Hamad Sharifi devrait rencontrer des députés, des juifs irakiens, des dirigeants religieux ; il espère être un jour ambassadeur dans l’Etat juif

Vue du ministère israélien des Affaires étrangères , à Jérusalem (Crédit : Almog/Wikimedia commons)
Vue du ministère israélien des Affaires étrangères , à Jérusalem (Crédit : Almog/Wikimedia commons)

Un ancien diplomate irakien est arrivé dimanche en Israël pour une visite qui devrait comprendre des réunions avec des députés, des juifs d’origine irakienne et des dirigeants religieux des trois monothéismes.

Hamas al-Sharifi est arrivé en tant qu’invité du ministère israélien des Affaires étrangères, a annoncé Ynet. Des visites du mur Occidental, de la Knesset, de la Cour suprême et de Yad Vashem sont également inscrites au programme du diplomate.

Sharifi, 55 ans, qui est né dans une famille chiite de Bagdad et a vécu en exil sous le règne de Saddam Hussein, a déclaré qu’il aimerait un jour être ambassadeur irakien en Israël. Pendant la dernière décennie, il a été diplomate dans les ambassades irakiennes de Jordanie et du Koweït, et conseiller au ministère irakien de la Défense.

« Je voudrais remercier Hassan Kaabiah, porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, qui m’a convaincu de venir pour voir le vrai Israël, que nous n’avons pas vu à la télévision anti-israélienne. Un jour, j’espère que je serai l’ambassadeur irakien en Israël et que Hassan sera l’ambassadeur israélien en Irak », a déclaré avant sa visite Al-Sharifi, cité par Ynet.

« Je me considère comme un ami d’Israël. A ce moment, les arabes doivent comprendre qu’il n’y a pas de conflit entre Israël et les pays arabes, mais plutôt qu’il y a un conflit israélo-palestinien. J’espère qu’il finira et que la paix règnera », a-t-il ajouté.

Sharifi travaille comme chercheur à Londres et préside ‘Les musulmans libéraux’, une organisation qui se concentre sur la réforme de la jurisprudence islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...