Israël en guerre - Jour 286

Rechercher

Un ancien SS vivait en Grande-Bretagne depuis 66 ans

Selon un chasseur de nazis, ce criminel de guerre décédé à 89 ans avait massacré Polonais et Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale

Troupes nazies capturées par les forces américaines en Belgique, en décembre 1944 - photo illustrative (Crédit : US Signal Corps/public domain)
Troupes nazies capturées par les forces américaines en Belgique, en décembre 1944 - photo illustrative (Crédit : US Signal Corps/public domain)

Le soldat nazi qui a participé à l’assassinat de Juifs pendant l’Holocauste coulait des jours paisibles à Londres depuis 66 ans jusqu’à sa mort récente, selon un chasseur de nazis britannique.

L’homme, un ancien soldat SS d’une unité qui a massacré des Polonais et des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, a été identifié comme Serhij Woronyj par le Daily Mail, qui a rapporté l’affaire jeudi. Il travaillait comme imprimeur et vivait dans un appartement londonien jusqu’à sa mort d’une crise cardiaque en mars 2013, à l’âge de 89 ans.

Un détective privé, Stephen Ankier, a révélé au Daily Mail que selon son enquête, Woronyj appartenait à la 31e Brigade punitive, également connue sous le nom de Légion d’autodéfense ukrainienne, qui devint plus tard une partie de la 14e Division SS bénévole des « Galiciens ».

La division SS était impliquée dans la répression de l’insurrection de Varsovie, dans laquelle environ 200 000 civils et combattants rebelles ont été tués.

Woronyj a été capturé par les forces britanniques en 1945, après la capitulation de son unité devant les Anglais à la fin de la guerre, sous l’appellation « Première division de l’Armée nationale ukrainienne ».

Ses membres se sont présentés comme des nationalistes dévoués à la cause antisoviétique qui acceptaient de séjourner en Grande-Bretagne et de subir un contrôle minimal pour crimes de guerre.

Ankier a tracé Woronyj après avoir fait des dizaines de voyages, passé au crible des archives en Allemagne et en Pologne, et voyagé à travers toute la Grande-Bretagne, rapporte le Daily Mail.

Des soldats de la division étaient également impliqués dans la destruction de Huta Pieniacka, un village polonais qui servait de refuge aux Juifs, dans laquelle 1 000 personnes ont été tuées.

Selon l’un des voisins de Woronyj, souhaitant garder l’anonymat, c’était « un grand homme qui restait discret ».

Ankier a fait les grands titres des journaux internationaux l’année dernière lorsqu’il a découvert que l’un des commandants de l’unité, Michael Karkoc, vivait au Minnesota, aux Etats-Unis. Les autorités allemandes évaluent aujourd’hui si les preuves sont assez tangibles pour poursuivre Karkoc et l’extrader des États-Unis.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.