Un avion de Delta perd une roue et des éléments du frein au décollage d’Israël
Rechercher

Un avion de Delta perd une roue et des éléments du frein au décollage d’Israël

Des débris sont restés sur la piste pendant 5 heures mettant 10 vols en danger avant d’être repérés, enlevés et Delta alerté ; l’avion a fait un atterrissage sans difficulté

Photo illustrative d'un avion atterrissant à l'aeroport de Ben Gurion. (Crédit : Tsahi Ben-Ami / Flash 90)
Photo illustrative d'un avion atterrissant à l'aeroport de Ben Gurion. (Crédit : Tsahi Ben-Ami / Flash 90)

Une roue arrière et une partie du système de frein de l’avion de la compagnie Delta Air Lines sont tombés lors d’un décollage de l’aéroport Ben Gurion d’Israël la semaine dernière, a annoncé le télévision israélienne dimanche.

Pire encore, les débris « tombés sur la piste » y sont restés pendant environ cinq heures, au cours desquelles 10 autres vols ont décollé de la même piste, parce qu’un système d’alarme alertant du danger a été pris pour une fausse alarme.

Le reportage TV n’a pas spécifié l’avion de Delta impliqué, mais a mentionné un décollage près de minuit samedi soir dernier, indiquant que cela devait probablement être le vol Delta 469 du 3 octobre, de Tel Aviv vers JFK New York à cette heure.

Un système radar à Ben Gurion visant à avertir de débris sur la piste a déclenché une alarme dans la tour de contrôle, ce qui aurait dû entraîner la fermeture immédiate de la piste, une alerte de Delta et un retrait des débris.

Mais pour des raisons inconnues, un contrôleur de la tour a conclu qu’il s’agissait d’une fausse alarme.

Ce n’est qu’au point du jour que les éléments ont été vus sur la piste, qui a été fermée et nettoyée.

Les avions, ayant décollé dans le laps de temps, ont couru le risque de recevoir de débris dans les moteurs ou de crever des pneus, a annoncé le reportage.

Une fois que les débris ont été remarqués, des officiels israéliesn ont notifié à Delta, qui s’est arrangé pour mettre en alerte l’aéroport de destination de l’avion. Celui-ci a atterri sans difficulté.

Selon le reportage, les autorités ne savent pas pourquoi la roue et des éléments du système de frein sont tombés.

Les autorités israélienne et américaine enquêtent à la fois sur les dommages causés à l’avion et la mauvaise gestion des débris sur la piste de l’aéroport Ben Gurion.

L’incident est considré comme « extrêmement sérieux », a-t-on annoncé au reportage TV.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...