Rechercher

Un ballon d’observation de Tsahal s’écrase à Gaza dans des circonstances peu claires

Les médias palestiniens affirment qu'il a été récupéré par des membres du Hamas ; les responsables militaires affirment qu'il n'y a pas eu de violation d'informations

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un ballon d'observation militaire s'est écrasé dans la ville palestinienne de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, le 17 juin 2022. (Crédit: Capture d'écran : Twitter)
Un ballon d'observation militaire s'est écrasé dans la ville palestinienne de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, le 17 juin 2022. (Crédit: Capture d'écran : Twitter)

Un ballon d’observation militaire s’est écrasé dans le nord de la bande de Gaza vendredi après-midi, a déclaré Tsahal.

Selon les médias palestiniens, le ballon a atterri dans la ville de Beit Hanoun et a été récupéré par des membres du groupe terroriste Hamas. Tsahal a déclaré qu’une violation « significative » des informations n’est pas à craindre ; le Hamas n’a pas pu obtenir de renseignements importants.

Les informations palestiniennes ont affirmé que le ballon a été abattu par des Palestiniens armés, mais les responsables militaires israéliens ont déclaré que ce n’était pas le cas.

Tsahal a déclaré que le ballon s’est déconnecté de son ancrage pour des raisons inconnues.

Au cours de l’incident, une alerte sur un projectile entrant a été activée dans une zone ouverte près du poste frontière d’Erez, dans le nord de la bande de Gaza, mais Tsahal a déclaré qu’elle avait été provoquée par des coups de semonce tirés par des troupes israéliennes.

Selon les médias palestiniens, ces coups de semonc visaient à empêcher les Palestiniens de s’approcher de la zone de l’accident. Tsahal n’a pas encore expliqué pourquoi les troupes ont tiré dans cette zone.

L’armée a déclaré qu’il n’y avait pas d’instructions particulières pour les résidents du sud d’Israël suite à l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...