Un ballon incendiaire découvert à Lod, au centre d’Israël
Rechercher

Un ballon incendiaire découvert à Lod, au centre d’Israël

La police a vivement recommandé au public de rester à distance de ces objets suspects alors que le nombre de dispositifs incendiaires découverts dans le centre du pays augmente

Un ballon incendiaire découvert à Lod, dans le centre du pays, le 16 octobre 2018 (Crédit : Unité du porte-parole de la police israélienne)
Un ballon incendiaire découvert à Lod, dans le centre du pays, le 16 octobre 2018 (Crédit : Unité du porte-parole de la police israélienne)

Les démineurs de la police israélienne ont été appelés mardi après la découverte d’un ballon incendiaire à Lod, dans le centre du pays.

Ils ont neutralisé ce dispositif.

La police a réitéré ses instructions au public de ne pas toucher et de ne pas s’approcher de ces objets suspects, notamment des cerfs-volants et des ballons susceptibles de contenir des matériels inflammables ou explosifs. Les personnes trouvant un tel dispositif doivent en informer le centre d’appel de la police et en laisser la gestion aux pompiers, a rappelé la police dans une déclaration.

La tactique du lancement de dispositifs incendiaires sur le territoire israélien a été utilisée presque quotidiennement par les Palestiniens de la bande de Gaza, depuis le début des manifestations hebdomadaires à la frontière, à la fin du mois de mars.

Nulle information n’a encore été transmise sur le lieu d’où aurait été lancé le ballon de Lod.

Le ballon incendiaire découvert à Bat Yam, le 11 octobre 2018. (Crédit : police israélienne)

Les manifestants de Gaza ont envoyé des centaines de ballons et de cerfs-volants incendiaires en Israël, entraînant des feux qui ont détruit les forêts, brûlé les récoltes et tué le bétail. Plusieurs milliers d’hectares de terre ont été anéantis, causant des millions de shekels de dégâts, selon les responsables israéliens. Certains dispositifs transportaient des explosifs improvisés.

Lors d’un certain nombre de tels incidents, ce sont les Palestiniens de Cisjordanie qui ont paru avoir imité cette tactique, envoyant des objets chargés de combustibles vers les communautés et les implantations israéliennes.

Le mois dernier, à trois reprises, des ballons incendiaires ont été trouvés à Jérusalem, ainsi que dans la cour d’une habitation située au sein de l’implantation de Givat Zeev, au nord du Jérusalem, ainsi que dans la banlieue de Tel Aviv, à Bat Yam.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...