Un candidat républicain à la mairie de NYC rejette l’accusation d’antisémitisme
Rechercher

Un candidat républicain à la mairie de NYC rejette l’accusation d’antisémitisme

Curtis Sliwa a réagi à une vidéo de 2018 dans laquelle il prévient que les juifs orthodoxes essaient de "prendre le contrôle de votre communauté" et sont un fardeau fiscal

Le candidat républicain à la mairie, Curtis Sliwa, sourit lors d'un événement de campagne, le 21 juin 2021, à New York. (Crédits:AP Photo/Mary Altaffer)
Le candidat républicain à la mairie, Curtis Sliwa, sourit lors d'un événement de campagne, le 21 juin 2021, à New York. (Crédits:AP Photo/Mary Altaffer)

JTA – Dans un message vidéo vendredi après-midi, le candidat à la mairie de New York, Curtis Sliwa, a répondu aux critiques concernant un discours de 2018 dans lequel il a averti les résidents des banlieues de la ville que les juifs orthodoxes essayaient de « prendre le contrôle de votre communauté » et étaient un frein au système fiscal.

Le fondateur des Anges gardiens a refusé de s’excuser dans la vidéo partagée avec les médias, invitant plutôt les juifs orthodoxes à s’asseoir avec lui pour « résoudre nos différences. » Il a également rappelé à ses soutiens potentiels son action en faveur des Juifs.

« Mes deux plus jeunes fils ont été élevés dans la religion juive. Ont-ils besoin de lire ceci ? Pour se dire, mon père est un antisémite ? Allons, même mes pires détracteurs reconnaîtraient que c’est un mensonge », a déclaré M. Sliwa, qui est devenu mardi le candidat républicain à la mairie. « Je vais donc vous contacter pour vous rencontrer et j’espère que nous pourrons résoudre nos différends. »

La vidéo originale, qui a refait surface jeudi, montrait Sliwa, lors d’une réunion du Parti réformiste en octobre 2018, s’adressant aux résidents des comtés de Rockland et d’Orange du nord de l’État. Dans son discours, Sliwa a tourné en dérision le « vote en bloc » des orthodoxes et a suggéré qu’ils contrôlent les politiciens en raison de leur argent.

« Ils ne votent pas comme les Américains normaux votent … Le rebbe ou le rabbin leur dit pour qui voter », avait déclaré Sliwa à l’époque.

 

Agudath Israel of America, qui représente les juifs ultra-orthodoxes, s’est dit « scandalisé » par ses propos, les qualifiant de « déformations et distorsions séculaires que ceux qui détestent les juifs,  utilisent depuis des siècles ».

Nulle part dans la réponse de vendredi, M. Sliwa ne s’est excusé ou n’a retiré ses déclarations selon lesquelles les juifs orthodoxes sont un poids pour le système fiscal et détournent le financement des écoles publiques vers les yeshivot.

« Pendant 42 ans, j’ai été là avec les Anges gardiens quand les Juifs étaient dans le besoin. Oubliez-vous Crown Heights en 1991, lorsque David Dinkins a ordonné à la police de se retirer ? » a-t-il demandé, évoquant le maire de la ville de l’époque et les émeutes contre les Juifs de Brooklyn. « Moi et les Anges gardiens étions là 30 jours et 30 nuits pour protéger les Loubavitch ».

La communauté orthodoxe, en pleine expansion, est devenue une circonscription influente dans les comtés de Rockland et d’Orange. Le procureur général de l’État a récemment affirmé qu’une ville du comté d’Orange utilisait des tactiques sournoises pour empêcher les juifs orthodoxes de s’installer, tandis qu’un tribunal a jugé qu’un conseil scolaire à dominante orthodoxe de Rockland pratiquait une discrimination effective à l’encontre des personnes de couleur.

Sliwa était membre du Parti de la réforme des États-Unis d’Amérique au moment de la vidéo de 2018 et a basculé vers le parti républicain en février 2020.

Curtis Sliwa

Posted by United Hudson Valley on Thursday, October 25, 2018

« J’ai été votre ami, j’ai toujours été là, alors écoutez, je vais vous tendre la main et asseyons-nous pour discuter de nos différences, mais s’il vous plaît », a supplié Sliwa. « ne me traitez pas d’antisémite ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...