Un colloque à Bar-Ilan consacré à la philosophe juive Éliane Amado Levy-Valensi
Rechercher

Un colloque à Bar-Ilan consacré à la philosophe juive Éliane Amado Levy-Valensi

L'évènement aura lieu le 11 février prochain ; la philosophe, psychanalyste et exégète juive, décédée en 2006, avait enseigné à Bar-Ilan de 1969 à 1993

Éliane Amado Levy-Valensi. (Crédit photo : Editions Hermann)
Éliane Amado Levy-Valensi. (Crédit photo : Editions Hermann)

Le Moïse de Freud, Job, réponse à Jung et La Poétique du Zohar sont des ouvrages emblématiques du judaïsme moderne français. Le 11 février prochain, un colloque consacré à leur auteur, la philosophe, psychanalyste et exégète juive Éliane Amado Lévy-Valensi, sera organisé à l’université Bar-Ilan, à Ramat Gan, où elle a enseigné de 1969 à 1993.

L’évènement, en entrée libre, accueillera plusieurs universitaires prestigieux qui reviendront sur l’œuvre souvent oubliée de la philosophe.

Parmi eux : l’historienne Sandrine Szwarc, le professeur Dominique Bourel, le docteur Mikhaël Benadmon, ou encore le professeur Ephraim Meir. Le programme complet et la liste des conférenciers est disponible sur le lien suivant. Les conférences se dérouleront en français et en hébreu.

Née à Marseille en 1919, Éliane Amado Levy-Valensi est agrégée de philosophie et a enseigné à la Sorbonne avant d’immigrer en Israël en 1968. Elle a perdu sa mère dans la Shoah. Elle est décédée à Jérusalem en 2006 à l’âge de 86 ans.

« Éliane Amado Levy-Valensi n’est pas à présenter sur la scène intellectuelle juive française, écrit d’elle le docteur Mikhaël Benadmon. Sa biographie, son œuvre et sa venue en Israël en 1968 sont bien connus et font partie de l’épisode qui clôt une période de l’École de Paris. Son arrivée en Israël a eu une résonance particulière sur le judaïsme français et il eut été raisonnable de penser qu’elle génère une dynamique particulière sur le judaïsme israélien. Tant son génie que son parcours personnel, philosophe, psychanalyste, femme, figure de proue du judaïsme français d’après-guerre, tout cela aurait dû susciter des émules et engendrer des cercles d’études autour de sa personnalité et de son œuvre. »

L’an dernier, la chercheuse Sandrine Szwarc lui avait consacré un ouvrage, Eliane Amado Lévy-Valensi : Itinéraire de vie et de pensée, publié aux éditions Hermann.

Elle signera son livre à l’occasion d’une rencontre littéraire le 13 février à 10h30 à l’espace Wizo à Netanya (13, rue Macdonald) et le 16 février au Merkaz Atid Israel (1, rue Shai Agnon) à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...