Un couple du Mans reconnu Juste parmi les Nations
Rechercher

Un couple du Mans reconnu Juste parmi les Nations

"Pierre et Denise Jousse ont eu le courage de s’opposer alors que l’esprit du moment était de ne pas le faire," a déclaré l’enfant caché

Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations français. (Crédit : Marcvjnicolas/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)
Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations français. (Crédit : Marcvjnicolas/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)

Denise et Pierre Jousse ont reçu la médaille des Justes parmi les nations à titre posthume pour avoir porté secours à Maurice Sajet et sa mère en 1943 en les cachant, rapporte le site Ouest France.

Jeanne, la fille du couple Jousse, a reçu la distinction au nom de ses parents.

Maurice Sajet était présent pour cette cérémonie. Pendant la Seconde guerre mondiale les membres de la famille Sajet sont séparés. Le père est déporté à Auschwitz après avoir été dénoncé. La mère est cachée dans la famille Jousse seule et les deux enfants, Félix et Maurice, sont recueillis chez une autre famille de paysans dans la région du Mans.

Cependant, Maurice qui a alors deux ans tombe gravement malade. La famille Jousse décide alors de l’accueillir afin qu’il puisse résider avec sa mère.

« Pierre et Denise Jousse ont eu le courage de s’opposer alors que l’esprit du moment était de ne pas le faire », a déclaré l’enfant caché, Maurice Sajet lors de la remise de médaille.

Il a également rappelé que la famille Jousse résidait dans une rue non loin de la caserne Mangin ou résidaient les soldats allemands, soulignant l’importance du risque qu’avait pris la famille Jousse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...