Un drapeau israélien brûlé à Mea Shearim pendant Lag BaOmer
Rechercher

Un drapeau israélien brûlé à Mea Shearim pendant Lag BaOmer

Un enfant enflamme lentement le drapeau sous les applaudissements de la foule du quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem

Un enfant brûle un drapeau israélien dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim, à Jérusalem, pendant la fête de Lag BaOmer, le 25 mai 2016. (Crédit : capture d'écran Facebook)
Un enfant brûle un drapeau israélien dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim, à Jérusalem, pendant la fête de Lag BaOmer, le 25 mai 2016. (Crédit : capture d'écran Facebook)

Un drapeau israélien a été brûlé pendant les fêtes de Lag BaOmer la semaine dernière dans le quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem de Mea Shearim, sous les cris et les applaudissements du public.

Une vidéo de l’acte a été diffusée. Elle montre un enfant se tenant sur une chaise sur scène devant des centaines de personnes, principalement des enfants, et qui brûle lentement un drapeau israélien pendant que de la musique est jouée en fond sonore. L’enfant est entouré d’adultes, dont l’un semble animer l’évènement.

La vidéo a été publiée sur la page Facebook du site d’informations orthodoxe Behadrei Haredim.

Les juifs ont célébré mercredi dernier Lag BaOmer, date traditionnelle de la mort du rabbin Shimon Bar Yochai, un sage du premier siècle de notre ère, avec des fêtes, des feux de joie et des festins.

ללא מילים: כך חגגו ל"ג בעומר במאה שערים (צילום: יעקב לדרמן)

Posted by ‎חדשות בחדרי חרדים‎ on Friday, 27 May 2016

Mea Shearim accueille les membres du groupe anti-sioniste Neturei Karta, qui brûlent régulièrement des drapeaux israéliens pendant les fêtes. Il n’est pas clair, sur la vidéo, à quelle secte ultra-orthodoxe appartiennent ces personnes en particulier.

Shimon Bar Yochai aurait résisté au règne romain avant de fuir dans une grotte en Galilée, où il a vécu avec son fils pendant 13 ans.

La tradition dit que les deux hommes ont été enterrés sur le mont Meron le jour de Lag BaOmer – le 33e jour de l’Omer, la période de sept semaines entre les fêtes de Pessah et Shavouot.

Dans les jours précédant Lag BaOmer, les enfants parcourent les rues, à la recherche de tous morceaux de bois pour les feux de joie. Dans certaines communautés juives, la coutume est de couper les cheveux pour la première fois aux petits garçons de trois ans le jour de Lag BaOmer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...