Un éminent rabbin ultra-orthodoxe meurt du coronavirus aux Etats-Unis
Rechercher

Un éminent rabbin ultra-orthodoxe meurt du coronavirus aux Etats-Unis

Yaakov Perlow, qui dirigeait la dynastie hassidique Novominsker et Agudath Israel of America, avait mis en garde ses fidèles contre la pandémie

Rabbi Yaakov Perlow lors de la convention d'Agudath Israel of America en 2019 à  Stamford, dans le Connecticut (Autorisation/Agudath Israel via JTA)
Rabbi Yaakov Perlow lors de la convention d'Agudath Israel of America en 2019 à Stamford, dans le Connecticut (Autorisation/Agudath Israel via JTA)

JTA — Yaakov Perlow, éminent rabbin ultra-orthodoxe également connu sous le nom de Rebbe Novominsker, s’est éteint mardi des suites du coronavirus meurtrier.

Perlow, descendant d’une lignée éminente de rabbins, est mort à son domicile dans le quartier Borough Park de Brooklyn, à New York, à l’âge de 89 ans.

Depuis 1998, Perlow était président d’Agudath Israel of America, organisation-cadre des Juifs ultra-orthodoxes qui s’était développée à partir du mouvement Agudath Israel, en Pologne, qui avait été cofondée par son grand-père. Perlow avait également dirigé le groupe Moetzes Gedolei HaTorah of America, instance rabbinique à la tête d’Agudath.

Perlow avait succédé à son père et était devenu le chef rabbinique de la dynastie hassidique Novominsker. Il avait également fondé les yeshivot Novominsk Kol Yehuda à Borough Park.

« Cette perte pour le peuple juif et pour Agudas Yisroel est inestimable », a fait savoir Agudath Israel dans un communiqué, utilisant une orthographe alternative du nom.

Le mois dernier, alors que le coronavirus commençait à se propager rapidement à travers les communautés juives des États de New York et du New Jersey, Perlow avait vivement recommandé aux membres de la communauté de prendre au sérieux les conseils des experts médicaux.

« Nous devons être informés des faits marquant cette maladie et de ce que les médecins experts, les spécialistes des maladies infectieuses, nous disent de manière unanime », avait-il clamé dans un message transmis par vidéo.

« Nous ne pouvons plus nous comporter aujourd’hui comme nous l’avons fait la semaine dernière ou il y a deux semaines. On nous dit que, selon la loi juive, on doit écouter les médecins, qu’il s’agisse d’un malade à Yom Kippour ou d’un malade dont l’état exige de profaner le Shabbat, et ainsi de suite », avait-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...