Un entrepreneur anonyme restaure un cimetière juif délabré en Pologne
Rechercher

Un entrepreneur anonyme restaure un cimetière juif délabré en Pologne

Quand la petite communauté de Żywiec n'a pas pu payer l'entretien du cimetière, un philanthrope a embauché des travailleurs pour restaurer les clôtures et les pierres tombales

Le cimetière juif de wywiec, en Pologne, en 2007. (Adam Midor / Wikimedia Commons via JTA)
Le cimetière juif de wywiec, en Pologne, en 2007. (Adam Midor / Wikimedia Commons via JTA)

WARSAW, Pologne – Un entrepreneur polonais anonyme a dépensé des centaines de milliers de zlotys pour restaurer le cimetière juif de Żywiec, une petite ville polonaise de 32 000 habitants.

Le cimetière était tombé en ruine après la Seconde Guerre mondiale et appartient à la communauté juive de Bielsko-Biała, qui ne compte que quelques dizaines de membres, a rapporté Wyborcza.pl.

La communauté, qui a la responsabilité d’une dizaine de ces cimetières, n’a pas été en mesure de payer l’entretien de ce cimetière datant du XIXe siècle, envahi par les mauvaises herbes.

Le philanthrope, qui a demandé à rester anonyme, souhaite que le travail soit terminé d’ici septembre. Il a embauché 10 ouvriers pour réparer la clôture et restaurer les pierres tombales, dont beaucoup ont été renversées. Certaines pèsent plus de 100 kilos.

« Cet homme est un grand Polonais. Dire ‘merci’ ne suffit pas », a déclaré Dorota Wiewióra, présidente de la communauté juive de Bielsko-Biała.

L’Europe de l’Est et l’Europe centrale sont parsemées de cimetières juifs en ruines et de fosses communes non entretenues. Le mois dernier, un mémorial à la mémoire des victimes de l’Holocauste dans la ville polonaise de Plock a été retrouvé vandalisé et des croix gammées ont été peintes sur la clôture du cimetière juif. Le lendemain, les habitants de Plock se sont rassemblés pour nettoyer le cimetière, qui était également rempli d’ordures et de végétation broussailleuse.

La Fondation pour la préservation du patrimoine juif en Pologne a déclaré que de nombreux cimetières sont négligés, « sans marquage, sans clôtures et même sans pierres tombales », a rapporté Haaretz.

En décembre dernier, des cadavres juifs ont été déterrés et abandonnés par des ouvriers polonais qui ont construit une sous-station électrique, le grand rabbin du pays avait dit qu’il s’agissait d' »un scandale total ».

Plus récemment, un rabbin de Washington D.C. a déclaré qu’il avait trouvé, avec ses enfants, des déchets et des fragments d’os éparpillés sur le terrain de deux anciennes fosses communes de Juifs en Ukraine.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...