Rechercher

Un exercice du Hamas simule l’enlèvement d’un soldat et des attaques contre Tsahal

Le MEMRI cite le commandant du Hamas, Muhammad Abu Nasira, qui a déclaré que l'exercice faisait partie de la préparation d'une "guerre de libération"

Des personnes participent à un rassemblement dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans la bande de Gaza, à l'occasion du 34e anniversaire de la fondation du Hamas, qui dirige l'enclave côtière, le 10 décembre 2021. (Mohammed ABED / AFP)
Des personnes participent à un rassemblement dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans la bande de Gaza, à l'occasion du 34e anniversaire de la fondation du Hamas, qui dirige l'enclave côtière, le 10 décembre 2021. (Mohammed ABED / AFP)

La chaîne qatarie Al-Jazeera a fait état jeudi d’un exercice du groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza simulant l’enlèvement d’un soldat israélien et des attaques contre des cibles militaires israéliennes.

Le Middle East Media Research Institute (MEMRI), qui a fourni une vidéo de l’exercice, cite le commandant du Hamas, Muhammad Abu Nasira, qui a déclaré que l’exercice faisait partie de la préparation d’une « guerre de libération ».

Le Hamas a fustigé mardi le chef de l’Autorité palestinienne car il a rencontré le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz à son domicile, qualifiant l’initiative de « répréhensible et condamnable ».

« C’est une attaque contre le soulèvement qui a lieu actuellement en Cisjordanie », a déclaré Hazim Qasim, porte-parole du groupe, une référence apparente aux attaques récentes qui ont été commises contre des soldats et des civils israéliens.

Un civil israélien a été blessé mercredi par des tirs près de la frontière avec Gaza, provoquant des frappes de représailles dans l’enclave contrôlée par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...