Un groupe juif australien demande la fermeture du site du concours « Miss Hitler »
Rechercher

Un groupe juif australien demande la fermeture du site du concours « Miss Hitler »

Une ONG a demandé à l'hébergeur GoDaddy.com de retirer le site World Truth Historical Revisionism, qu'elle accuse d'incitation au meurtre

Publicité pour le concours 'Miss Hitler 2020' (Crédit : Anti-Defamation Commission)
Publicité pour le concours 'Miss Hitler 2020' (Crédit : Anti-Defamation Commission)

L’ONG australienne The Anti-Defamation Commission (ADC) a demandé dimanche à la société d’hébergement web GoDaddy.com de fermer le nom de domaine du site qui organise le concours « Miss Hitler 2020 », qualifiant cette compétition « [d’]incitation au meurtre ».

Au cours des deux dernières années, des néo-nazis ont tenté d’organiser le concours, mais des pressions attribuées à Israël ont convaincu le réseau russe VKontakte (également connu sous le nom de VK) de retirer la page.

Le concours encourage les femmes à participer en publiant des photos sexy sur le thème du nazisme, accompagnées d’un texte expliquant pourquoi elles « aiment et vénèrent le Troisième Reich d’Adolf Hitler ».

L’ADC a déclaré que le concours se déroulait désormais sur le site World Truth Historical Revisionism, hébergé par GoDaddy.com.

« L’ADC va écrire à GoDaddy.com en Australie, la société qui héberge actuellement la page du domaine, pour lui demander de fermer ce site, au motif que cette compétition et le contenu du site web enfreignent les propres termes de GoDaddy contre le discours de haine », a réagi l’ONG dans un communiqué.

Publicité pour le concours ‘Miss Hitler 2020’ (Crédit : Anti-Defamation Commission)

« Les mots ‘écœurant’ et ‘dégoûtant’ sont loin de décrire cette abomination. En fait, il est difficile d’imaginer quelque chose de plus ignoble, et ce salut vomitif à Hitler par les ‘Solutionnistes finaux’ est purement et simplement une incitation au meurtre », a déclaré le président de l’ADC, Dvir Abramovich.

« Cette affreuse manifestation d’antisémitisme abject de la part des négationnistes et des néo-nazis démontre une fois de plus qu’il existe des groupes extrémistes déterminés à recruter des jeunes pour leur dangereuse cause », a-t-il assuré, ajoutant que ces sites « encourageaient les gens à cibler et à intimider les communautés juives et autres ».

Le site web a invité les femmes à envoyer leurs photos entre le 8 août et le 3 septembre. La gagnante serait jugée par un vote populaire en ligne.

Les années précédentes, des femmes ont envoyé des photos d’elles-mêmes saluant les nazis, participant à des rassemblements néo-nazis ou posant avec des symboles hitlériens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...