Un réseau social russe supprime la page du concours de beauté « Miss Hitler »
Rechercher

Un réseau social russe supprime la page du concours de beauté « Miss Hitler »

L'événement virtuel demandait aux participantes de soumettre des selfies sexy d'inspiration nazie et de dire pourquoi elles "aiment et admirent le Troisième Reich d'Adolf Hitler"

Les participantes au concours "Miss Hitler 2018" hébergé sur le réseau social russe VKontakte. (Capture d'écran/Hadashot)
Les participantes au concours "Miss Hitler 2018" hébergé sur le réseau social russe VKontakte. (Capture d'écran/Hadashot)

Un réseau social russe a supprimé la page d’un concours de beauté « Miss Hitler » qui devait se tenir cet été après la plainte d’une organisation israélienne, a rapporté la Douzième chaîne jeudi.

La page Miss Hitler 2019 présente sur le site VKontakte (ou VK) comprenait des dizaines de publications louant le dictateur et la cause nazie. Le concours virtuel a attiré des participantes venues d’Allemagne, d’Italie, de Russie et des États-Unis, selon la chaîne.

C’est la deuxième année de suite que récriminations émanant d’Israël ont entraîné la suppression des pages associées à l’événement.

La page de l’événement sur VK, l’équivalent russe de Facebook et le plus grand réseau social d’Europe avec 500 millions d’utilisateurs, encourageait les femmes à postuler en publiant des selfies sexy d’inspiration nazie ainsi qu’un texte expliquant pourquoi elles « aiment et vénèrent le Troisième Reich d’Adolf Hitler ».

L’année dernière, des femmes avaient envoyé des photos d’elles réalisant des saluts hitlériens, à des rassemblements néonazis, ou posant avec des objets de collection nazis.

Cette année, les visiteurs avaient du 8 août au 1er septembre pour juger les photos soumises.

D’après l’ONG israélienne Btsalmo, qui se décrit comme une « organisation de défense des droits à l’esprit juif », VK a accepté de retirer la page après sa plainte auprès du réseau social. Ce dernier a admis que que le concours enfreignait les règles d’utilisation du site relatives aux discours haineux.

Btsalmo a indiqué qu’une organisation portugaise accueillait chaque année le concours depuis 2014. L’année dernière, VK avait déjà supprimé la page de l’événement après une plainte similaire de la Douzième chaîne.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...