Un réseau social russe organise un concours de « Miss Hitler »
Rechercher

Un réseau social russe organise un concours de « Miss Hitler »

Une page qui réunit plus de 7 500 adeptes encourage des femmes à y participer en postant des selfies sexy avec des thèmes nazis

Certaines candidates pour le concours Miss Ostland 2014 sur le réseau social russe VKontakte (Capture d'écran)
Certaines candidates pour le concours Miss Ostland 2014 sur le réseau social russe VKontakte (Capture d'écran)

La page d’un réseau social populaire en Russie consacrée à Adolf Hitler a été suspendue dimanche après la tenue d’un concours de beauté baptisé « Miss Hitler ».

Le concours, organisé par la page Adolf Hitler sur VKontakte et officiellement intitulé « Miss Ostland 2014 » a attiré 24 participantes.

La page, qui avait plus de 7 500 adeptes, a encouragé les femmes à participer au concours en postant des selfies sexy avec des thèmes nazis avec un texte expliquant pourquoi les participantes « aimaient et révéraient le Troisième Reich d’Adolf Hitler ».

VKontakte a écrit que la page a été « suspendue en raison d’appels à des actions violentes. »

Le site de réseau social héberge d’autres pages à thèmes néonazis, selon le site américain Vocativ.

Le concours a été nommé « Miss Ostland » en « hommage à l’occupation nazie de 1941 dans les Etats baltes », au cours de laquelle plus d’un million de Juifs ont été assassinés.

La candidate ayant le plus de « likes » devait se faire remettre un bijou d’une société appelée « Atelier magique » avec une inscription en alphabet runique « adoré par Hitler », dit la page.

Leader de la compétition avec 76 « likes », l’Ukrainienne Elena Bernatskaya affirme dans sa rubrique « N’oubliez pas ! Adolf est son nom, il est notre race éternelle, il a la vie éternelle ».

Les autres participantes se sont aussi fait l’écho de sentiments antisémites dans leurs propres légendes.

La Russe Ekaterina Matveeva a affirmé qu’elle croyait que «la position d’Adolf Hitler est celle d’un génie qui a dit la vérité, que les races sont différentes non seulement en apparence, mais aussi en termes d’intelligence», tandis que l’Ukrainienne Alina VoroninaIf a affirmé qu’elle se consacrait au négationnisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...